18 septembre 2008

LES DJINNS : Célèbres chansons américaines


Acquis sur le vide-grenier de Fagnières le 7 septembre 2008
Réf : DUX 40.244 -- Edité par Ducretet Thomson en France vers 1963
Support : 33 tours 30 cm
12 titres

Après la pluie, dans le froid, c'est le seul disque parmi les deux-trois caisses d'albums à 1 € que proposait ce stand qui m'a attiré l'oeil et que j'ai eu envie d'acheter. Pourquoi ? Peut-être parce qu'il était en très bon état et que sa pochette pelliculée brillait. Peut-être parce que l'étiquette centrale du disque Ducretet Thomson a un délicieux air rétro.
Pardon ? Comment ? Ah oui, vous avez raison. Peut-être aussi et surtout que ce bikini très coloré y est pour quelque chose !
Les Djinns, je vois très souvent dans les bacs leur 45 tours et leur 25 cm Les Djinns chantent Noël, dont la pochette est évidemment beaucoup plus sage. Les Djinns sont un groupe vocal féminin issu de la Maîtrise de la Radio Télévision Française. Comme l'explique Claudie Lebozec, une de leurs anciens membres, le groupe a été formé sous la direction de Paul Bonneau à la fin des années cinquante et a été parrainé par Gilbert Bécaud (ici, une autre membre du groupe parle aussi des Djinns). Le groupe a eu pas mal de succès avant de s'arrêter en 1964... pour des raisons budgétaires. Plusieurs de ses disques ont même été édités aux Etats-Unis chez ABC Paramount.
Avant l'écoute, j'avais eu un petit espoir car il s'agissait de reprises de chansons américaines, mais on est ici plus dans le music-hall et les chansons de comédie musicale que dans l'americana. Et surtout, les arrangements style grand orchestre à cordes sur lesquels les voix féminines chantent presque tout le temps toutes ensemble (en choeur effectivement vu qu'il s'agit bien d'une chorale, mais sans solo ni voix de basse) produisent un son uniforme et sans aspérité. A part Joue à joue (Cheek to cheek d'Irving Berlin), seules les fins de face ont un peu attiré mon attention, Ramona d'un côté et Fumée aux yeux de l'autre, mais je préfère la version de Gainbourg sur Rock around the bunker sous le titre original Smoke gets in your eyes.
Dommage qu'aucun génie musical à mon goût ne se soit échappé de la pochette des Djinns quand j'en ai sorti le disque !

1 commentaire:

Anne CARON a dit…

Bonjour... Toujours la même émotion lorsque je vois que notre groupe perdure çà et là malgré le temps qui passe. J'avais 12 ans lorsque je suis entrée à la maîtrise de l'O.R.T.F, devenue Radio-France et ce fut une des plus belle périodes de ma vie! Nous chantions avec passion aussi bien le classique que ces variétés! Monsieur Jouineau; Madame Babin et mes amies Suzanne, Evelyne Annie où êtes-vous... Amitiés, Henreiette-Anne.

LinkWithin

Linkwithin