05 juillet 2008

EMILE VOLEL : Jeanine


Acquis sur le vide-grenier d'Avenay-Val d'Or le 29 juin 2008
Réf : RC 73 -- Edité par Aux Ondes/Disques Célini en France au début des années 1970
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Jeanine - Ti yass -/- Regret -- Rappelle-moi

Depuis la bonne surprise des Maxel's, je suis très attentif aux disques Célini qui me passent dans les mains. J'ai d'abord acheté un 45 tours deux titres des Guitars Boys avec une très belle pochette et une excellente face B soul, At the bay. Un bon disque, mais moins surprenant que celui des Maxel's.
Dimanche dernier, j'ai acheté des disques sur cinq ou six stands différents de l'excellent vide-grenier d'Avenay, qui était encore mieux cette année puisqu'il y avait le beau temps et plus d'exposants que d'habitude, principalement des particuliers, chez qui on fait les meilleures affaires, surtout quand ils sont sympathiques. Le tout premier achat du jour, c'est ce 45 tours d'Emile Volel, le crooner haïtien un temps installé en Guadeloupe qui figurait sur la face B du 45 tours des Maxel's.
Ce disque a dû sortir en plein dans sa période guadeloupéenne puisque les références 72 à 75 du label Aux Ondes sont toutes signées Emile Volel, qui est accompagné sur ce disque par ce qui devait être l'orchestre-maison du studio, les Amis des Ondes.
Voici encore un excellent disque, très différent de celui des Maxel's. Là encore, en fonction de ce que je connais et que j'apprécie, la musique des trois premiers titres, avec l'accordéon en instrument solo, la guitare et la basse électriques, la batterie et les percussions, me fait plus penser à de la musique africaine, plus précisément le disque de Lizzy Mercier Descloux enregistré en Afrique du Sud ou le single Maïta.
Les deux titres de la face A sont censés être sur un rythme de contredance, Regret est lui un compas, célèbre danse haïtienne. Très honnêtement, je suis incapable de faire la différence entre ces deux structures rythmiques, mais ce qui compte c'est que j'aime beaucoup ces trois titres enlevés, surtout les deux plus rapides du lot, Jeanine (la contredance n° 16, comme le précise Emile Volel en cours de chanson) et Regret.
Par contre, il se confirme que j'aime moins Emile Volel dans le rôle du crooner, ce qui je présume doit pourtant être sa spécialité. Rappelle-moi est un slow-rock des plus classiques, qui m'enthousiasme beaucoup moins.
Emile Volel a dû connaître un grand succès aux Antilles pendant de nombreuses années, puisque au moins cinq CDs ont été édités sous son nom dans les années 1990, dont l'un titré Rappelle-moi comporte une version de ce titre dans un pot-pourri.
On peut trouver Regret dans une version datée de 1972, probablement celle de ce 45 tours donc, sur un CD paru en 2005 intitulé Nostalgie Caraïbes : les années Raymond Célini vol. 1.

3 commentaires:

liliane_75 a dit…

J'ai eu l'occasiond e rencontrer le regretté Emile VOLEL. Mais je suis tjrs fana de connaitre sa vie. Avez vous des renseignements aussi complets que possible sur lui ?? merci de me renseigner

Pol Dodu a dit…

Liliane,
Je ne suis pas du tout un spécialiste de la question, et je n'ai pas d'autres informations en français sur Emile Volel que celles qu'on trouve sur le site musique.tahiti.free.fr, que j'ai mis en lien dans le billet sur le nom d'Emile Volel.

Anonyme a dit…

meilleurs voeux 2009 a ton interessent blog serez t'il possible d'avoir 1 copie de l'emile volel car je recherche ce 45 t depuis longtemps c'etait inespéré jusqu'a ton blog merci contact moi bosal83@hotmail.fr bonne continuation

LinkWithin

Linkwithin