26 décembre 2018

HANK LOCKLIN : Please help me, I'm falling


Acquis chez Sue Ryder Care à Walthamstow le 19 janvier 2018
Réf : 45-RCA 1188 -- Édité par RCA en Angeterre en 1960
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Please help me, I'm falling -/- My old home town

Lors d'un week-end à Londres en début d'année, j'ai acheté une poignée de 45 tours à 50 pence dans cette boutique caritative du nord de Londres. Il y avait dans le lot un Duane Eddy de la même année et un Fats Domino qui ont dû avoir précédemment le même propriétaire.
Il semble bien que j'ai un faible pour les Hank en country : Hank Williams, Hank Snow, Hank Thompson et Hank Locklin, donc. peut-être parce qu'ils sont tous plus ou moins issus de la veine honky tonk du genre, une garantie de chansons et d'arrangements basiques susceptibles de plaire aux oreilles élevées au rock 'n' roll.
Il ne faut pas se leurrer, les disques qui se retrouvent dans ce style de boutique cinquante ans plus tard ne sont pas des raretés le plus souvent. Au contraire, ce sont les disques les plus populaires et les mieux vendus. C'est bien le cas ici avec ce 45 tours de 1960 de Hank Locklin, qui est tout bonnement son plus grand succès dans une longue carrière discographique qui couvre les années 1949 à 1977.
Menée par le piano, Please help me, I'm falling est une chanson toute simple, mais efficace. "S'il te plait aide-moi, je suis en train de tomber... amoureux de toi". Mais c'est pas bien car il "appartient à une autre dont les bras sont devenus froids" mais il lui a juré fidélité alors c'est le drame :
Je ne serai jamais libre ma chérie mais quand je suis avec toi
Je sais que je perds ma volonté de rester fidèle 
S'il te plaît aide-moi je suis en train de tomber et ce serait un péché
Ferme la porte à la tentation, ne me laisse pas entrer
Aïe aïe aïe ! Je ne sais  pas si c'est en raison du nombre de maris et d'épouses torturés par la tentation de l'infidélité qui se sont retrouvés dans cette chanson, mais toujours est-il que le succès de ce 45 tours a été immense.
Quelques mois plus tard, les auteurs de la chanson, Don Robertson et Hal Blair, ont écrit avec la chanteuse Skeeter Davis une chanson en réponse, sur la même musique, qui prolonge le drame puisque la femme aimée subit les mêmes affres : (I can't help you) I'm falling too ! Joli coup en tout cas, puisque ce fut un autre succès.
La face B, My old home town, est dans la même veine, mais plus enlevée. Ce côté rétro convient bien à cette période des fêtes, il me semble, et les passages successifs de Hank et Skeeter dans l'émission Grand Ole Opry en 1962 valent leur pesant de cacahuètes :


Hank Locklin, Please help me, I'm falling, dans l'émission Pet Milk Grand Ole Opry en 1962.


Skeeter Davis, (I can't help you) I'm falling too, dans l'émission Pet Milk Grand Ole Opry le 26 février 1962.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin