23 avril 2016

BRIGITTE FONTAINE : Live au Bataclan


Acquis sur le vide-grenier de Heiltz-le-Hutier le 17 avril 2016
Réf : SPCD 1709 -- Édité par EMI en France en 1993 -- Tirage limité interdit à la vente
Support : CD 12 cm
Titres : Le chef de gare -- Leila

Je me suis un peu éloigné de mes bases pour chiner dimanche dernier, ce qui, comme c'est souvent dans ce cas, m'a permis de trouver des marchands dont je ne connaissais pas le stock et de faire de bonnes affaires en achetant quelques CD et 45 tours.
A Heiltz-le-Hutier, tout au bout d'une des rues, un couple avait une boite de CD retirés des collections de la Bibliothèque municipale de Bar-le-Duc, y compris quelques CD en pochette cartonnée. Surtout des compilations des Inrockuptibles, mais j'y ai pioché, pour 50 centimes, deux CD promo de Dick Annegarn et Brigitte Fontaine (Deux grandes personnalités de la chanson en français. Je serais curieux d'entendre ce que donnerait une collaboration entre eux. Mais, à ma connaissance, ils n'ont jamais rien fait ensemble, à part voir leurs titres enchaînés sur la compilation Route Manset en 1996).
Sur le coup, j'ai cru que ce CD contenait deux chansons en version studio pour faire la promotion d'un spectacle au Bataclan le 14 avril 1993. Mais en regardant plus attentivement, j'ai compris qu'il s'agissait bien d'un enregistrement public de ce concert et il s'avère que ces deux titres n'ont jamais été édités ailleurs que sur ce CD promo, distribué début 1994 dans les FNAC aux acheteurs de l'album French corazon.
C'est dans le livre Brigitte Fontaine Intérieur/Extérieur de Benoît Mouchart (2008, réédition 2011), que j'ai trouvé des informations sur le contexte de la publication de ce disque
Cet album, personne ne voulait le sortir en France en 1988 et c'est MIDI, un label japonais, qui s'en est chargé.
EMI l'a sorti sous licence en France en 1990, mais le disque est passé à peu près inaperçu, jusqu'à ce que Le nougat commence à passer régulièrement en radio, et même à la télé après la réalisation d'une vidéo à ses frais par Olivia Télé Clavel.
C'était un frémissement pour Brigitte Fontaine et Areski, mais les temps étaient encore difficiles. Quand ils décident de monter un spectacle au Bataclan en avril 1993, avec le producteur Crege Spectacles, ils s'engagent sur leurs finances personnelles. Mais ils ont le soutien de leurs amis, dont Jacques Higelin, qui assure la mise en scène. Le public sera au rendez-vous et ce concert sera considéré comme un retour sur le devant de la scène.
EMI a alors remixé et ressorti French corazon début 1994, avec une nouvelle pochette (un dessin tiré de la vidéo), et un titre en plus, une deuxième version de la très belle chanson D'ailleurs chantée avec Jacques Higelin). Cette édition de l'album avec ses 14 titres (sans compter le CD 2 titres pour les clients de la FNAC) est la plus intéressante de toutes : les suivantes, en 1999 et 2007, qu'elles soient intitulées Le nougat ou French corazon, n'en comptent que 12.
Sur ce CD promo, on trouve une chanson déjà ancienne, Le chef de gare, dont le titre original est Lettre à Monsieur le chef de gare de La Tour de Carol. Cette chanson restera éternellement associée à l'album de 1970 sur lequel elle figure, Comme à la radio, de 1970, mais elle fait partie des quelques chansons de l'album enregistrées sans la participation de l'Art Ensemble of Chicago. Et pour cause, elle figurait avec Le noir c'est mieux choisi sur un 45 tours sorti en 1969, repéré notamment par le Pop club de José Artur.
Sur le 45 tours, la musique était interprétée par Areski, Higelin et le violoncelliste Jean-Charles Capon. Seul ce dernier manque sur cette version en public, puisque, outre Areski,  Higelin est présent à la guitare et fait une intervention vocale.
C'est une grande chanson, inspirée par un événement anodin, comme Brigitte Fontaine l'a raconté à Benoît Mouchart : "C'était une vraie lettre. J'avais été invitée pour chanter "Blanche-Neige" à la télévision, en Andorre, et j'avais dû prendre une correspondance à La Tour de Carol. J'ai oublié là un petit gilet en soie rouge et j'ai écrit au chef de gare pour lui demander s'il l'avait trouvé. Quand j'ai vu cette enveloppe où j'avais écrit "Monsieur le chef de gare de La Tour de Carol", j'ai trouvé ça très beau. Je suis très amoureuse des mots... Alors, tout simplement, j'ai écrit un texte, sans penser au départ que ça pourrait devenir une chanson.".
Apparemment, cette chanson avait été très peu jouée en public jusque là et cette version en public est réussie, proche dans l'esprit de l'enregistrement original.
Leila, adressée à son amie Leïla Derraji, était une chanson alors plus récente, puisque la version originale se trouve sur French corazon. J'aime beaucoup les vers "Les étoiles filent un mauvais coton comme une toile d'araignée au plafond". Pour cette version, Brigitte Fontaine est accompagnée à l'accordéon par trois amis et proches, Julie Dassin, qui a notamment participé à l'album Brigitte Fontaine de 1972, Georges Moustaki, le voisin de l'Île Saint-Louis, et Arthur H.
Suite au Nougat et à French corazon, et avec le soutien appuyé d'Etienne Daho, Brigitte Fontaine signera chez Virgin et l'album Genre humain de 1995 sera celui du grand succès public.
Le CD est encore assez négligé par les collectionneurs. Pour ma part, entre un EP années 1960 assez quelconque et un excellent CD années 1990 avec des titres inédits par ailleurs, mon choix est très vite fait !





Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin