24 mars 2013

JOSEF K : Chance meeting


Acquis chez Rough Trade à Londres vers 1983
Réf : Postcard 81 5 -- Edité par Postcard en Ecosse en 1981
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Chance meeting -/- Pictures

Je n'ai pas acheté de disques Postcard avant la faillite du label en 1982. Je suis arrivé à Londres en septembre 1983 après la bagarre mais j'ai quand même réussi à en dégoter quatre chez Rough Trade, qui avait encore des stocks. Aucun n'a de pochette illustrée : deux ont la pochette Postcard marron au thème western, deux ont celle avec les dessins rétro en couleurs et ceux-là ont aussi une carte postale incluse. Deux sont d'Orange Juice et deux sont de Josef K. Tous ne sont pas excellents, malheureusement : j'ai toujours eu du mal avec le Poor old soul d'Orange Juice et le It's kinda funny de Josef K est un peu bancal. Simply thrilled honey d'Orange Juice, par contre, est une réussite, mais des quatre c'est ce Chance meeting de Josef K que j'ai le plus écouté, notamment parce que j'aime beaucoup ses deux faces.
Josef K est un groupe assez typiquement new wave : tonalités sombres, tendances intello, guitares emmêlées, chant pas toujours assuré et même un titre phare intitulé Sorry for laughing. Comme certains groupes Factory, ils ont publié des disques en Belgique, une collaboration avec Les Disques du Crépuscule qui s'est poursuivie pour le chanteur Paul Haig après la séparation du groupe, ponctuée de collaborations avec New Order.
C'est la deuxième version de Chance meeting publiée par Josef K. La version originale est sortie fin 1979 chez Absolute sur leur tout premier 45 tours. Je ne sais pas si le budget pour cette nouvelle version pour Postcard était plus conséquent, mais le son reste résolument lo-fi. On entend certes une trompette et, sur la fin, des violons, vrais ou synthétiques, ce qui accentue l'impression que les June Brides ont dû beaucoup écouter Josef K avant de se lancer, mais sinon ça reste globalement touffu et étriqué, comme beaucoup de disques de cette époque. Mais ça ne m'a jamais empêché d'apprécier tous les disques de ce genre !
En face B, Pictures (of Cindy) est un excellent titre, assez court. La guitare twang rappelle Orange Juice, ce qui est somme toute logique car Malcolm Ross a joué dans les deux groupes, mais le chant aussi fait penser à Edwyn Collins, et ça c'est plus surprenant. D'un autre côté, il semble aussi annoncer Felt et Lloyd Cole...

Tous les singles de Josef K ont été compilés sur Young and stupid, un album qui a connu plusieurs éditions mais qui ne semble pas actuellement facilement disponible. On peut donc se reporter avec profit sur Entomology, une autre compilation qui contient les deux faces de ce 45 tours.





La carte postale incluse avec ce disque Postcard.

1 commentaire:

debout a dit…

J'achetai mes Postcards, pochettes non illustrées itou, chez Punk Records à Nancy, dans ces années là (un peu avant ? n'en suis même plus sûr) ; le côté bancal de "it's kinda funny" m'avait séduit mais, chez Orange Juice, je ne me souviens plus ce que c'était, leur côté désaltérant peut être.
Par contre ni l'un ni l'autre je ne puis réécouter aujourd'hui, plus rien ne m'y accroche, cette musique est tellement lisse... "avec le temps va tout s'en va" comme dit la chanson.

LinkWithin

Linkwithin