12 janvier 2013

THE CROCKETTS : Hello & good morning


Acquis à The Hospice Shop à Canterbury le 4 janvier 2012
Réf : bdg 5000353 -- Edité par Blue Dog en Angleterre en 1997
Support : CD 12 cm
Titres : Will you still care -- Stunner -- Cars and football -- Wednesdays in my bed

Je me souvenais d'avoir déjà lu des chroniques sur les Crocketts. Positives ? Négatives ? La musique était-elle susceptible de me plaire ? Aucune idée, mais à 50 pence le CD, l'intérêt c'est qu'on peut acheter sans trop se poser de questions. Du coup, j'ai pris ce disque et, pour être sûr de ne rien rater, j'ai pris un autre maxi, James Dean-esque, trouvé dans la même étagère de cette boutique d'association caritative.
Outre le nom du groupe, pas inconnu, il y avait un autre critère pour choisir ce disque : sa photo de pochette qui, de manière très évidente, fait référence à celle, devenue iconique, de l'album Spiderland de Slint, prise par Will Oldham. Ils ne sont peut-être pas les seuls autres, mais Giant Sand s'est aussi amusé à prendre une photo de ce genre, en 1999, pour une photo de promotion au moment de la sortie de l'album Chore of enchantment. Ça ne peut être qu'une coïncidence, mais ce disque des Crocketts est édité par Blue Dog, une filiale de V2, le label qui devait initialement sortir Chore of enchantment !
Cette photo a sûrement été prise au Pays de Galles, là où The Crocketts se sont formés alors qu'ils étaient étudiants à l'Université d'Aberystwyth. Je parie que l'eau ne devait pas être chaude !
Will you still care est le premier titre extrait en single du premier album du groupe, We may be skinny & wirey. Il y a eu trois autres singles, Loved ya once, Flower girl et Explain.Toutes les photos ont visiblement été prises lors de la même session et certaines de ces pochettes sont plus marquantes visuellement, surtout Loved ya once, où on les voit encore dans l'eau. Celle de l'album me fait un peu penser au Heaven up here d'Echo and the Bunnymen, le vol d'oiseaux en moins.
L'ensemble de ce Hello & good morning est d'excellente tenue. Dans la première partie de Will you still care, le chanteur Davey MacManus me fait un peu penser à Bobby Bare Jr, et effectivement on a affaire ici à un pop-rock nerveux pas éloigné de ce que pouvaient faire, pour n'en citer que deux, le groupe Bare Jr, justement, et les écossais d'Urusei Yatsura.
Le deuxième titre, Stunner, est le meilleur du lot. Je trouvais dommage qu'il ne soit pas en face A du maxi, alors que ses paroles en fournissent le titre général, ni même sur l'album, mais l'explication tient sûrement dans le fait qu'une première version de ce titre était déjà parue l'année d'avant sur le tout premier disque du groupe, Frogs on a stick. Je dis ça, mais les deux titres suivants, Cars and football et Wednesdays in my bed ne sont ni sur l'album ni sur aucun autre disque alors qu'ils sont pourtant excellents tous les deux, proches thématiquement et musicalement des Undertones boutonneux des deux premiers albums.
Après leur deuxième album en 2000, The Crocketts ont été lâchés à la fois par leur éditeur et par leur label. Le groupe n'a pas survécu longtemps, mais deux des membres du groupe ont ensuite formé The Crimea, groupe qui a sorti son troisième album fin 2011.


The Crocketts, Will you still care, en concert à Bedford, en 2000.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin