16 avril 2012

THE SOUND : Sense of purpose (What are we going to do)


Acquis chez New Rose à Paris le 24 septembre 1981
Réf : KOW 21T -- Edité par Korova en Angleterre en 1981
Support : 45 tours 30 cm
Titres : Sense of purpose (What are we going to do ?) -/- Point of no return -- Coldbeat

Dans le dernier numéro d'Abus Dangereux, il y a une page entière pour chanter les louanges des deux premiers albums de The Sound à l'occasion de leur toute récente réédition. Je n'ai trouvé aucune info à ce sujet sur le site du distributeur Differ-ant et je n'ai même pas été capable de localiser le site officiel du label qui s'est chargé de cette distribution, 1972 Records, mais les disques sont bel et bien à nouveau disponibles et c'est heureux car les précédentes rééditions par Renascent, sorties en 2001, étaient depuis longtemps épuisées et se vendaient à prix prohibitif.
Pour fêter ça, j'ai ressorti le seul single extrait du deuxième album, From the lion's mouth. Sense of purpose est sorti en éclaireur de l'album, un mois avant. Je me revois encore en train de sortir de chez New Rose et de manger ce disque des yeux, comme les lions s'apprêtent à le faire pour le martyr sur la pochette (mais ça, pour le savoir, il a fallu attendre de voir la pochette de l'album, celle du single n'est qu'un détail du tableau de Briton Riviere, Daniel dans la fosse aux lions). Or, je suis ne suis allé à Paris qu'une fois au moment de la sortie de ce disque, c'est pour ça que j'ai pu fixer précisément la date de mon achat : c'était pour voir The Clash avec The Beat en première partie dans le cadre de leur semaine de concerts au Théâtre Mogador.
La version de Sense of purpose est la même que celle de l'album, sauf qu'elle est amputée de sa première minute, une intro instrumentale, pour attaquer directement avec la pêche sur les radios. Dans sa chronique de l'album dans le NME le 31/10/1981, Andy Gill prend comme point de repères pour The Sound, The Comsat Angels, U2 et Joy Division, et on est bien dans cette veine épique avec Sense of purpose, plutôt côté U2 et Comsat angels. Le rapprochement serait moins évident avec Echo and the Bunnymen, même si on pourrait le tenter avec des titres comme Over the wall et A promise, et pourtant les deux groupes avaient en commun un label, Korova, et un producteur, Hugh Jones.
En tout cas, Sense of purpose est une réussite dans son style, mais ce titre n'apportera pas du tout de succès à The Sound. C'est U2, qui n'était pas encore à leur niveau en 1981, qui remportera la timbale en 1983 avec un titre un peu dans la même veine, New year's day.
Les deux titres de la face B sont des raretés, ce sont aussi deux grandes réussites.
Pour Point of no return, probablement un titre issu des sessions de l'album, on peut cette fois-ci évoquer, surtout pour le chant et les paroles, le souvenir et le désespoir de Joy Division. Le titre parait presque un peu court, le groupe l'aurait sûrement un peu plus travaillé s'ils avaient décidé de l'inclure sur From the lion's mouth.
Il n'y a aucune indication à ce sujet sur le disque, mais Coldbeat est tout sauf un nouveau titre : cet excellent morceau électrique, punky, plus proche du son de Jeopardy, date en fait d'avant le premier album du groupe. Il figurait en 1979 sur leur premier disque sous le nom de The Sound, l'EP Physical world, un disque que j'ai acheté vers 1983 et que j'ai été assez bête pour revendre.
Ces deux titres ne figuraient pas sur la réédition CD de From the lion's mouth en 2001 (il n'y avait en bonus que le single suivant, Hot house) et ils ne sont pas non plus sur la toute nouvelle réédition, qui ne comprend que les dix titres du 33 tours original. C'est peut-être pour respecter la volonté d'Adrian Borland, qui en son temps avait souhaité que ses albums soient réédités tels quels, mais c'est bien dommage quand même. Un CD bonus avec les diverses raretés d'époque (comme la version live de New dark age de la face B de Hot house) aurait peut-être permis de satisfaire tout le monde...

1 commentaire:

AGARR (As Good As Ramones Records) a dit…

Ah, ce grand groupe complètement sous-estimé The Sound. Je suis totalement fan depuis la sortie de Heads and Hearts. J'ai d'ailleurs lu l'annonce de la réédition de Jeopardy dans Les Inrocks de cette semaine. Bonne écoute

LinkWithin

Linkwithin