12 juin 2010

THE KNACK : My Sharona


Acquis neuf à Châlons-sur-Marne en 1979
Réf : 2S 008 85921 -- Edité par Capitol en France en 1979
Support : 45 tours 17 cm
Titres : My Sharona -/- Let me out

L'autre jour, j'écoutais dans ma voiture une compilation CD des plus grands succès de 1979. A un moment, les premières notes de My Sharona sont sorties des haut-parleurs. Normal, ce premier 45 tours de The Knack a été un tube mondial énorme cette année-là. J'ai acheté ce disque à sa sortie et je connais donc cette chanson par coeur mais, à part quelques passages radio attrapés au hasard, ça devait faire des années (et même peut-être plus de deux dizaines d'années) que je n'avais pas écouté cette chanson complètement et attentivement.
Et là, j'ai eu un choc. La batterie en entrée, la grosse ligne de basse qui fait tout le sel de la chanson, les saccades de guitare, le chant nerveux, tout cela m'a fait penser, à ma grande surprise, à... Devo ! Pas le Devo synthétique, mais le Devo électrique sans séquenceur et avec quasiment pas de synthés de 1977-1978. Plus précisément, au fur et à mesure que la chanson se déroulait, je me suis mis à faire un parallèle avec Girl u want, le premier single de Devo extrait de leur troisième album Freedom of choice, en 1980. Les chansons ne sont pas identiques et Devo n'a pas littéralement pompé The Knack, mais il y a plein de points communs entre les deux chansons.
Il m'aura fallu une trentaine d'années pour me faire cette remarque, mais ce n'est absolument pas un scoop ! Une fois rentré à la maison, j'ai pu constater en quelques clics que la proximité entre les deux chansons est bien connue. Il parait même que les musiciens de Devo ont expliqué à un moment donné qu'ils avaient à l'époque volontairement essayé de composer un titre "à la My Sharona". Pari à moitié réussi car Girl u want n'est pas une mauvaise chanson, même si elle est loin d'être ma préférée sur cet album. Par contre, pour connaître le succès Devo aura dû attendre le 45 tours suivant, Whip it, pas très différent musicalement mais dont les ventes ont été boostées par une vidéo très réussie.
J'ai vu la pochette de ce disque pour la première fois un jour que je me promenais au Centre Hôtel de Ville à Châlons, dans la vitrine d'un magasin de radio-télé-électro-ménager qui se situait pile entre le Prisunic et le Grand Bazar de la Marne. Je connaissais et j'appréciais déjà à ce moment My Sharona pour l'avoir entendue à la radio, mais la jeune femme accorte sur la pochette, en marcel, sans soutien-gorge en-dessous, la pochette de l'album de The Knack sous le bras, a achevé de me convaincre d'acheter le disque. Sauf que, cette boutique étant un peu plus cher, j'ai dû l'acheter ailleurs à Châlons.
J'avais beau être un lycéen naïf, je savais très bien pourquoi le label avait mis cette fille en photo sur la pochette. L'étonnant, c'est presque que les membres du groupe aient eu droit sur leur propre album à une photo en gros plan, pas très vendeuse mais dans le style Beatles. Je n'ai d'ailleurs jamais douté que Capitol s'était attaché pour l'occasion les services d'un mannequin professionnel. Et bien, je me trompais complètement. J'ai été tout surpris d'apprendre cette semaine que la fille sur la pochette était la petite amie à l'époque de  Doug Fieber (Le chanteur de The Knack, qui est mort au début de cette année), et plus encore que cette femme est Sharona Alperlin, la Sharona de la chanson !!
En bonne américaine, Sharona a su exploiter la célébrité que lui a valu cette chanson. Elle exerce la profession d'agent immobilier à Los Angeles et son site s'appelle tout simplement mysharona.com.
Aujourd'hui encore, The Knack est classé comme un groupe new wave, mais c'est uniquement dû au fait qu'ils sont apparus en 1979, en pleine période new wave. Leur truc en fait, c'est tout bonnement de la power pop, complètement ancrée dans les sixties. Je n'ai jamais écouté aucun autre de leurs disques, mais je doute qu'ils aient jamais écrit quoi que ce soit qui approche la perfection de My sharona, ce que semble confirmer le caractère quelconque de la face B de ce 45 tours, Let me out, une chanson pourtant sélectionnée pour ouvrir l'album Get the knack.


The Knack, My Sharona, live en 1979

1 commentaire:

alex twist a dit…

j'aime beaucoup le premier album des Knack, au delà de "my sharona" il y a d'excellentes chansons dans le style powerpop influencées par les Beatles et les Byrds notamment "your number or your name" ou "that's what little girls do"

LinkWithin

Linkwithin