21 février 2010

DIT TERZI : Comme un schisme


Acquis chez Emmaüs à Reims le 13 février 2010
Réf : DTZ 001 -- Edité par Dit Terzi en France en 1996
Support : CD 12 cm
Titres : La petite merde -- Comme un schisme -- Aliquando -- Dans de beaux draps -- Heidenröslein

Emmaüs a ouvert un nouveau point de vente à Reims. Pas de disques vinyl, sans trop de surprise, mais quelques CD en bon état et pas chers du tout, avec quelques bonnes surprises comme ce CD 5 titres auto-édité par le groupe Dit Terzi en 1996, un an après sa formation, une "maquette" probablement destinée à démarcher les labels et les salles de concert et aussi à être vendue au public lors des concerts. Un bel objet, à la photo de pochette très travaillée avec la chanteuse en Méduse, et les paroles imprimées sur la pochette intérieure.
On sait que Dit Terzi, comme Cornu, est né après la séparation de Forguette Mi Note, dont on retrouve ici deux des membres, Claire Touzi dit Terzi et Sylvestre Perrusson. Le groupe nous propose ici des titres à mi-chemin de la chanson et du rock, aux arrangements originaux où prime souvent la contrebasse jouée à l'archet de Sylvestre Perrusson, qui a composé toutes les musiques originales. Pas d'électronique ici, contrairement aux enregistrements postérieurs, je crois.
Un seul titre parmi ces cinq se retrouvera finalement sur l'unique album du groupe, quatre ans plus tard, sur un label Boucherie en fin de parcours. Il s'agit de Comme un schisme, qui se trouve être mon titre préféré. Avec ses côtés orientalisants, on ne peut que penser, si on cherche un point de repère proche de nous, aux productions de Sapho du début des années 1980.
Aliquando ("Il pleut des vaches, les fleurs sont maigres, cette vieille sent des pieds avec sa bouche") est l'une des autres réussites de ce disque. Le tempo est plus rapide pour Dans de beaux draps et les arrangements font la part belle au travail rythmique.
Poème de Goethe, musique de Schubert, Heidenröslein donne avant tout l'occasion à Claire de prouver son aisance vocale, mais pas seulement  : j'aime beaucoup l'accompagnement la guitare et à la basse.
Après la séparation du groupe en 2001, Sylvestre Perrusson a rejoint, entre autres, le Rubin Steiner Band. Quand à Claire, elle se produit désormais sous le nom de Claire Diterzi. Elle prépare pour ce printemps 2010 un nouveau spectacle et un nouvel album, Rosa la Rouge, autour de Rosa Luxembourg.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Et ne pas oublier le percussionniste sur ce premier album : Erick Pigeard.

Pol Dodu a dit…

Entendu.
Je n'ai pas donné les noms de tous les membres du groupe (Stéphane Barral est à la basse et Hervé Peltier à la batterie), mais je ne risquais pas de mentionner Erick Pigeard car son nom n'apparait pas sur la pochette...

LinkWithin

Linkwithin