27 avril 2008

WC3 : Moderne musique


Acquis à La Clé de Sol à Châlons-sur-Marne en 1982
Réf : CBS 85856 -- Edité par CBS en France en 1982
Support : 33 tours 30 cm
10 titres

Je me suis intéressé relativement tôt à WC3, pas au moment de la sortie de leur premier 45 tours Contagion / Chic choc sous le nom d'A trois dans les WC quand même (j'ai acheté ce 45 tours à un pro pour 50 centimes il y a 4-5 ans à Epernay : il ne savait visiblement pas ce qu'il vendait...), mais dès le maxi Poupée be-bop qui a suivi, grâce notamment à Bernard Lenoir qui passait souvent What is the price, le titre qui ma fait acheter ce disque. Lenoir invitait souvent Berroyer dans son émission à cette époque et c'est ce même Berroyer qui signe les notes de pochette. Berroyer était rémois, les WC3 étaient de Saint-Quentin, dans le département voisin de l'Aisne, c'est l'autre raison qui a fait que j'ai suivi de près ce groupe.
Mais ce qui compte avant tout, c'est que j'aime beaucoup la musique de WC3, et ce disque m'a suffisamment plu pour que, encouragé par Dorian Feller, j'en écrive une chronique sous le pseudonyme de Stéphane Polarroc pour le magazine Notes début 1983, la première de mes chroniques de disques à être publiée, en même temps que celle du maxi Let's go to bed de Cure, sur lequel j'étais très réservé.


Ma chronique de "Moderne musique" dans le n° 9 du magazine "Notes", mars 1983 (cliquer pour agrandir)

Ving-cinq ans plus tard, cette chronique ne me fait pas honte du tout. Certes, j'y parle plus de marketing et de la pochette que de la musique, mais quand on visite l'excellent site consacré à WC3, on lit justement à propos de cet album : "La pochette de Moderne Musique nous a destroyé. Nous nous attendions à une pochette cartonnée, épaisse, genre des pochettes de Blue Note, mat en plus, et c'est tout l'inverse . . . la communication était un peu dure, un "peu", difficile . . . Mais à l'intérieur de cette pochette, il y avait un poster avec des images de Gassian et de Bouvier. C'est GGN qui avait mis ce mini zine en forme."
Comme quoi je ne m'étais pas trop planté !
Quant au disque, il n'a pas trop pris de rides en vingt-cinq ans. Certes, avec le second album La machine infernale WC3 avait fortement progressé et sorti un disque plus fort et plus abouti, sans contexte l'un des meilleurs disques de rock produits en France dans les années 1980, mais Moderne musique, pris indépendamment, reste un disque excellent. Mes titres préférés aujourd'hui sont Derniers baisers du vautour, Léna et Duchesse.
Malheureusement, les deux albums de WC3 n'ont jamais été réédités et la compilation de la période CBS sortie en 1989 au moment du succès de leur ex-chanteur Reno Isaac est depuis lontemps épuisée. Reste aux fans à se procurer le CD 1978-1980 d'A trois dans les WC, sorti récemment, qui regroupe le premier single et des démos inédites du groupe.

5 commentaires:

The Civil Servant a dit…

Hello, je me souviens de ce groupe. N'étaient pas de Lille ou de cette région. Et il me semble que leur chanteur s'est suicidé. Enfin, c'est assez loin tout ça, et dans cette veine un peu cold, j'étais plus attiré par Marquis de Sade et les rennais en général.

super site en tout cas, je repasserai souvent

Pol Dodu a dit…

Civil Servant,
Oui, comme je l'ai écrit, WC3 étaient de Saint-Quentin, au nord de l'Aisne, c'est à dire un peu au sud du sud du Nord, donc pas très loin de Lille...
Leur chanteur ne s'est pas suicidé. C'est la clavier, Jeannine, qui est morte très peu de temps après la sortie de "La machine infernale" en 1984, ce qui a entraîné la séparation du groupe.

Anonyme a dit…

Sur le coffret 40 ans du Rock de ma médiathèque, il y a ce "Poupée Be Bop" de WC : une tuerie electro super balaise que je découvre enfin !!!!!
Ya aussi le grand ptit gars Lili Drop

mediamus a dit…

Bonjour. Je suis tombé récemment sur une chronique du disque sur ordet http://novland.blogspot.com/2009/07/wc3-moderne-musique-1982.html On trouve quelques vidéos du groupe sur Dailymotion dont WC3 - A 3 dans les waters

Pol Dodu a dit…

Mediamus,
Merci de faire passer l'info. Ordet est une très bonne adresse, l'une des rares (avec Mediamus, il n'y a pas de hasard...) à figurer dans les liens de Blogonzeureux! Malheureusement, je viens d'enlever de cette liste l'excellent Little Hits, qui a décidé de s'arrêter la semaine dernière.

LinkWithin

Linkwithin