17 février 2008

MARCEL AMONT : La polygamie


Acquis d'occasion en France au début des années 2000
Réf : 27 265 -- Edité par Polydor en France en 1966
Support : 45 tours 17 cm
Titres : La polygamie -- Grand-maman va rentrer -/- Dorothée -- Pleurez-pas je reviendrai

Je n'aurais pas acheté ce disque si sa pochette n'avait pas été identique à celle de l'album dont les quatre titres sont extraits, Chansons des îles et d'ailleurs, un des disques de mon enfance. Quand j'étais en maternelle ou en primaire, Maman avait gagné ce disque à la kermesse de l'école, et nous l'avons beaucoup écouté en famille, et même sans les parents.
Maman se souvient même que, quelques années plus tard, elle est allée voir Marcel Amont en concert à la foire-exposition de Châlons-sur-Marne avec deux de mes cousines, mais le concert avait été interrompu par une panne d'électricité maousse. Sur le parking, elle était tombée sur un Marcel Amont des plus aimables qui, pour un peu, les aurait bien invitées à boire un pot sur la foire ! Je ne me souviens pas si elle avait avec elle son album pour le faire dédicacer, mais après tout c'est mon blog, pas celui de ma maman !
Si j'ai un seul reproche à faire à ce disque, c'est qu'il ne réussit pas à s'écarter de l'équation musique des îles = chaleur = promiscuité sexuelle = filles faciles. Disons qu'en cela il est un peu trop imprégné de son époque et de ses relents colonialistes et sexistes.
Et cette fameuse pochette, je la regarde maintenant d'un autre oeil et je vois bien qu'elle affiche un exotisme artificiel de studio photo parisien : une belle chemise en coton imprimé et une guitare pour Marcel, des congas, bongos et maracas et une danseuse qui, elle, joue vraiment le jeu si on en croit ses aisselles trempées !
Bizarrement, on ne trouve sur ce disque aucune des trois chansons de l'album que j'ai le plus écoutées (Zombie jamborée, Mathilda, une reprise de Harry Belafonte, et Adieu foulard , adieu madras, la célèbre chanson créole qu'on avait aussi étudiée à l'école et que je suis presque encore capable de chanter entièrement de tête aujourd'hui) ne figure sur ce 45 tours mais, preuve de la qualité de l'album, celles qui restent sous toutes de très bonne facture. Un certain M. Pecarrere est crédité pour les paroles de trois-quarts des titres, mais il semble bien qu'il s'agit d'un pseudonyme de Marcel Amont.
Le label a dû préférer afficher Dorothée en premier sur la pochette, mais le premier titre du disque est bien La polygamie. Je me rends compte à son écoute que c'est avec cette chanson que j'ai été exposé pour la première fois de façon soutenue à la musique de Tahiti. Musicalement, l'effet est très bien rendu, mais les paroles vont au-delà du pastiche folklorique pour s'attaquer gentiment aux touristes d'un été : "Alloha allo Paris le bureau, ne me dérangez pas. Pendant trois semaines, l'été te ramène, viens jolie sirène faire ami-ami. Un mois chaud sans air, Knokke ou Cavalaire, Var ou Finistère, c'est la polygamie. 333 tours de la terre pour claquer en 32 jours tes économies en Polygamie."
Le tube du disque semble bien avoir été Dorothée : rien que sur le site de l'INA, on en trouve trois interprétations en direct à la télé en 1966-67. A chque fois, Marcel y démontre pour faire chanter le public le métier d'un artiste de music-hall qu'il revendique à juste titre.
On trouve aussi sur le site de l'INA une interprétation de Pleurez-pas je reviendrai avec un décor censé représenter le quai d'un port îlien, mais c'est vraiment de pacotille et c'est sûrement digne de l'ORTF des grandes années. Mais là, pour l'exotisme il faut de toutes façons repasser puisque Marcel est en pantalon, en imperméable et en foulard, sans madras !

4 commentaires:

piwai a dit…

Bonjour,
Moi j'ai un truc tres rare enregitré en public en première partie des Thugs en 1994.
Pas un son super mais un tres beau duo avec Eric le chanteur du groupe
merci en tout cas

Pol Dodu a dit…

Piwai,
Attends, je comprends rien là. Tu parles d'un duo réunissant Marcel Amont et Eric Sourice des Thugs ?

Anonyme a dit…

Bonjour, bravo pour cet article! Je vous convie à retrouver Marcel Amont sur mon blog! Pascal Djemaa.
pascaldjemaa.over-blog.fr

le montois a dit…

je tennais a vous feleiciter pour se blog j aime bien retrouver des blog qui me rapelle de bon ou de moin bon souvenir sur des chansons de ces annee la et cote ambiance on peux dire qui savais la mettre se sacre marcel bonne continuation

LinkWithin

Linkwithin