25 juillet 2016

LOUISE & FERERA-FRANCHINI : Southern blues / Hawaiian nightingale



Offert par Philippe R. à Nantes le 18 juillet 2016
Réf : 88 -- Édité par Francis Salabert en France dans les années 1920
Support : 78 tours 25 cm
Titres : LOUISE & FERERA : Southern blues -/- FERERA-FRANCHINI : Hawaiian nightingale

Ces derniers temps, il est peut-être plus facile de trouver sur les vide-greniers des disques intéressants des années 1920 ou 1930 que des années 1950 et 1960. Celui-ci, c'est Philippe qui l'a trouvé dans le coin de Nantes et qui me l'a gentiment offert, pour ses guitares hawaïennes et ses belles étiquettes, et parce qu'il n'est pas encore équipé pour écouter des 78 tours.
Francis Salabert est avant tout réputé comme l'un des plus importants éditeurs musicaux français, mais il a également publié des disques, avec plus de 800 références, probablement dans les années 1920-1930. Cette référence-ci, la 88, se situe plutôt dans les débuts.
J'avais été surpris de l'apprendre il y a quelques années, mais la musique hawaïenne a été l'une des plus populaires aux débuts de la musique enregistrée. Les premiers enregistrements remontent à la fin du 19e siècle et les disques se sont vendus à la pelle au moins jusqu'aux années 1930.
Frank Ferera (aussi nommé Palakiko Fereira), hawaïen de descendance portugaise, a été l'une des premières vedettes mondiales de la guitare hawaïenne. Il a fait carrière aux Etats-Unis dès le tout début du 20e siècle.
Il a beaucoup enregistré avec sa deuxième épouse, Helen Louise Greenus, la fille d'un homme d'affaires de Seattle, passionnée par la musique hawaïenne, qui avait appris à jouer de la guitare et du ukulélé. Ils avaient commencé à jouer ensemble à la fin de l'exposition Panama-Pacific à San Francisco en 1915, qui a déclenché une vogue immense pour la musique hawaïenne. Ils ont eu énormément de succès ensemble, mais la belle histoire s'est terminée en décembre 1919 quand Louise a disparu d'un paquebot qui emmenait le couple de San Francisco à Seattle.
Ce disque édité en France, reprend des probablement des enregistrements d'époque différentes.
Southern blues, un duo de guitare steel et de guitare ou ukulélé, crédité à Louise et Ferera, a dû être enregistré il y a pile cent ans, le 18 juillet 1916 à New York. La chanson a dû être éditée initialement chez Victor. J'ai aussi vu la trace d'un 78 tours de 1923 chez Pathé crédité à la Louise and Ferera Hawaiian Troupe. Ferera a de toute façon enregistré plusieurs versions de cette composition, puisqu'on trouve sur archive.org une version de 1924 par Ferera et John K. Paaluhi éditée chez Edison, qui est plus énergique.
Hawaiian nightingale est une composition populaire façon Tin Pan Alley de Vaughn de Leath sur des paroles d'Anne Hampton. Elle a été publiée en 1922. Là encore, je pense que Ferera l'a enregistrée au moins deux fois sur disque, dans des versions orchestrées. Avec le Palakiko's Hawaiian Orchestra chez Edison et avec le guitariste Anthony J. Franchini chez Pathé Actuelle, dans une version plus épurée ou j'entends du piano et du violon, c'est celle qui est sur mon disque.
Au bout du compte, je me félicite de la sélection des versions sur ce disque édité par chez nous sûrement à partir de 1923. Et on risque de parler encore de vieilleries prochainement par ici car j'ai acheté hier un petit lot d'une quinzaine de 78 tours...

Louise & Ferera : Southern blues.
Ferera-Franchini : Hawaiian nightingale.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin