21 février 2016

THE BEAT : Hit it (Auto erotic)


Acquis d'occasion probablement à Londres dans les années 1990
Réf : FEET 11 -- Édité par Go-Feet en Angleterre en 1981
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Hit it -/- Which side of the bed

Il date de 2012 mais c'est seulement cette semaine que je suis tombé sur un entretien avec Dave Wakeling chez A.V. Club où il revient en détails sur l'histoire de certaines des chansons de The Beat. Rien d'exceptionnel, mais plein de détails éclairants et d'anecdotes, sur Mirror in the bathroom, dont la ligne de basse est en 2/2 et pas en 4/4 et que Jerry Dammers aurait bien aimé sortir sur 2 Tone à la place de Ranking full stop, sur Save it for later ou sur leur appel à la démission de Thatcher, Stand down Margaret. Du coup, ça m'a donné envie d'aller fouiller dans mes disques de The Beat pour en chroniquer un ici pour la troisième fois.
Troisième chronique, donc, et toujours pas d'extrait de l'excellent premier album I just can't stop it, qui a pourtant produit un nombre record de faces de 45 tours. Mais ça viendra... Pour l'heure, mon choix s'est porté sur un 45 tours assez obscur, sorti fin 1981, quelques mois après l'album Wha'ppen ? et qui n'a pas été inclus ensuite sur le dernier album Special beat service. Il n'a pas été édité en France et je crois bien que j'ai découvert son existence le jour où je suis tombé sur cet exemplaire.
La carrière de ce disque, co-produit par Mike Hedges, connu pour son travail avec The Cure, a été gênée par un très gros cafouillage. Comme Dave Wakeling l'explique, les premiers exemplaires distribués du disque avaient un gros défaut de mastering : Hedges avait trop poussé les niveaux dans le rouge, rendant le disque quasiment inécoutable, et le groupe ne s'en est rendu compte que lors des premiers passages en radio. Ça a été corrigé par la suite, ce qui explique peut-être aussi le fait qu'il y a eu deux pochettes, sans le sous-titre Auto erotic, ou avec, comme c'est le cas pour mon disque, mais de toute façon la carrière du disque était fichue dès l'instant où un animateur de la BBC avait interrompu sa diffusion en plein milieu en disant que c'était inécoutable.
De toute façon, il est clair que Hit it n'est pas l'une des plus grandes chansons du groupe. Côté paroles, c'est avant tout une chanson avec plein de références à la masturbation, et qui n'en cache pas, avec comme refrain "Autoerotic. Well you could not be in better hands. Try to accept when it comes down to love you please yourself". Côté musique, c'est visiblement une tentative de The Beat de faire dans le funky, et franchement ce n'est pas vraiment une réussite. Même sans tenir compte des problèmes de production, l'intro instrumentale est à peu près inécoutable. Les choses s'améliorent par la suite mais ça reste une chanson très moyenne.
La face B, Which side of the bed, est bien plus à mon goût. Dave Wakeling a expliqué par ailleurs que cette chanson est une célébration ironique de la guerre des sexes, ce que confirme le refrain, avec sa grande question "De quel côté du lit l'engueulade a commencé ?". Musicalement, c'est un reggae très lent et tout simple. Rien d'exceptionnellement original, mais contrairement à Hit it c'est un titre qu'on a envie de réécouter et réécouter.
Une autre chanson a été enregistrée lors de la session avec Mike Hedges, un duo entre Ranking Roger de The Beat et le toaster Pato Banton, dont Roger avait fait la connaissance alors qu'il était juré à Birmingham d'un concours de toasting remporté par Pato. Pato and Roger (Ago talk) a été inclus sur l'album Special beat service et a même eu droit en juillet 1982 à une sortie en 45 tours créditée à Pato & Roger. En face B, on trouvait un titre de Ranking Roger seul, Cool entertainer, et il s'avère qu'il s'agit d'une version toastée de Which side of the bed... ?. Excellent ! Et on a la confirmation qu'il y a vraiment eu un gros loupé avec ces singles car un maxi avec la version longue de Which side of the bed... ? couplée avec celle de Cool entertainer aurait figuré parmi les meilleurs de The Beat. 

On trouve tous ces titres répartis sur les rééditions 2 CD-1 DVD de Wha'ppen ? et Special beat service sorties en 2012.
Depuis plusieurs années, deux formations du groupe co-existent, l'une menée par Ranking Roger en Angleterre, l'autre par Dave Wakeling aux Etats-Unis.



Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin