14 février 2016

THE AVALANCHES : Frontier psychiatrist


Acquis chez Easy Cash à Cormontreuil dans les années 2000
Réf : 7243 8 97842 0 6 -- Édité par Delabel en France en 2001
Support : CD 12 cm
6 titres + 1 vidéo

Comme je l'ai acheté pour 1 £ à Londres cet automne, j'ai réécouté récemment l'album Since I left you de The Avalanches. Et, si j'aime bien le disque dans son ensemble, il y a un titre en particulier qui m'a sauté aux oreilles, le même que lors de ma première écoute il y a presque quinze ans. Ce titre, c'est Frontier psychiatrist, et ça tombe bien parce qu'il a été édité en single et j'en ai trouvé un exemplaire pour 75 centimes il y a quelques années.
The Avalanches, des australiens, font partie de ces gens qui créent de nouvelles musiques à partir d'un collage de sources multiples : disques, enregistrements radios, sons trouvés... Un petit jeu auquel ils sont très forts et leur album a été très remarqué et leur a apporté du succès dans le monde entier. Depuis, ils sont un peu devenus les La's des années 2000 : ils travaillent depuis au moins dix ans sur un deuxième album, plusieurs fois annoncé mais encore jamais sorti. Il faut dire qu'assembler des centaines de sources musicales, il y a de quoi s'y perdre et cette technique de composition rend la publication d'un disque juridiquement très complexe puisqu'il faut négocier les droits avec les différentes parties concernées dans le monde entier.
J'ai eu de la chance de tomber sur l'édition française de ce single : Delabel a eu la bonne idée de bien le remplir en y incluant les six titres étalés en Angleterre sur deux CD différents (la version album, une version raccourcie pour la radio, un remix par Mario Caldato Jr. et sa version instrumentale et deux titres précédemment parus de façon limitée sur le maxi Undersea community). En plus, ils ont ajouté l'excellente vidéo réalisée pour ce titre (la deuxième, la première n'était pas mal mais pas aussi réussie), qu'on ne trouvait pas aussi facilement en ligne à l'époque.
Frontier psychiatrist est donc une confection particulièrement enthousiasmante, qui s'ouvre avec la voix de Divine dans Polyester et se clôt avec la version originale d'El negro zumbon du film Anna. Le cœur du morceau, c'est l'association rythmée de samples vocaux sur fond de chœurs et de cuivres venant de My way of life, composé par Bert Kampfaert et enregistré en 1968 par The Enoch Light Singers.
Autant les crédits sur l'album sont à peu et sûrement volontairement illisibles, autant on trouve facilement en ligne le détail des échantillons sonores utilisés par le groupe. Un gars a même pris la peine de faire une vidéo qui confronte les sources originales et le résultat final.
Le 85% mix de Mario Caldato Jr. n'est pas spécialement mauvais, mais comme souvent ce genre d'exercice est assez vain. La version de The Avalanches se suffit à elle-même.
Les deux titres hors-album n'auraient pas déparé sur Since I left you. Slow walking est justement un peu lent à la détente et la deuxième moitié est meilleure, avec de bons échantillons de voix et une évocation de Sugar sugar des Archies. Yamaha superstar est assez court, avec des sons de cuivre de jazz retravaillés pour évoquer des scratches de disques vinyl.


Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin