17 janvier 2016

ELENI MANDELL : Dis-moi au revoir encore


Acquis par correspondance chez Bonsound en janvier 2016
Réf : BONEP001 -- Édité par Bonsound au Canada en 2007
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Dis-moi au revoir encore -/- Français 1

On s'est quitté hier en se baladant en voiture à Montréal avec Dechman et son Cruisin' Montreal. On reste aujourd'hui dans la métropole du Québec avec un 45 tours enregistré dans cette ville.
Avec Philippe R., je crois qu'on a découvert Eleni Mandell en commandant, un peu au jugé, un de ses albums chez Glitterhouse. Je n'ai pas tout apprécié dans les premiers albums qu'on a écoutés, à commencer par Country for true lovers, parce que c'est un un peu trop jazzy pour moi parfois. J'ai même refilé un CD à Philippe, c'est dire, parce qu'il l'appréciait bien plus que moi.
Mais récemment, j'ai acheté en solde l'album de 2004 Afternoon , que j'ai trouvé dynamique et pop et qui m'a plu de bout en bout. Du coup, j'ai refait un peu le tour de ce que je connais d'Eleni Mandell et je me suis souvenu de son excellent 45 tours chanté en français de 2007, que j'avais acheté en MP3 quelques temps après sa sortie. J'ai découvert que le 45 tours était encore disponible, pour pas très cher, même en incluant le port depuis le Canada. Du coup, je me suis fait un petit cadeau de début d'année en le commandant.
Selon sa biographie officielle, Eleni a une longue histoire avec la langue française. Elle a essayé de s'immerger dans notre langue en passant du temps seule à Paris. C'est l'une des choses les plus difficiles qu'elle a faites et elle était très malheureuse (et pourtant, elle serait prête à renouveler l'expérience !).
Chez Voir, on peut apprendre comment Eleni Mandell s'est retrouvée à enregistrer deux titres en français à Montréal pendant l'été 2007, sortis au moment d'une tournée au Québec. On peut aussi écouter Eleni raconter elle-même cette histoire :



Entretien avec Eleni Mandell en janvier 2008 à Paris pour le webzine Le Cargo, pendant l'un de ses séjours en immersion pour apprendre le français. A 8'20, elle raconte les conditions de l'enregistrement du 45 tours, puis donne une courte interprétation de Le parapluie de Brassens.

Donc, Dis-moi au revoir encore s'appelait à l'origine Let's say goodbye again. Ecrite par Eleni Mandell, la chanson a été enregistrée pour la première fois en 2005 dans le cadre d'un autre de ses projets musicaux, le groupe The Grabs, dont elle est la chanteuse et qui comprend des ex-membres de Blondie. La traduction des paroles, par l'agent d'Eleni et co-fondateur de Bonsound Gourmet Délice, est assez fidèle. Musicalement, c'est ici légèrement plus enlevé, avec un bon riff de guitare, et cette version en français est de loin ma préférée.
En face B, Français 1 est la chanson qui est vraiment à l'origine du disque. Eleni avait des idées de paroles pour un début de chanson, à base d'expressions qu'on apprend lors de ses premières leçons de français, mais n'arrivait pas à terminer, jusqu'à ce qu'elle retrouve à New York son ami Pierre de Gaillande, qui a des origines françaises. Ils ont terminé l'écriture ensemble et enregistré la chanson en duo. C'est léger, sans aucune prétention, mais aussi d'excellente qualité et très agréable à écouter. En écoutant ça, je n'ai qu'un regret : ne pas encore avoir eu l'occasion d'assister à un concert d'Eleni Mandell.

Le 45 tours Dis-moi au revoir encore est actuellement disponible chez Bonsound.






Eleni Mandell, Dis-moi au revoir encore, en concert au Théâtre El Rey de Los Angeles, le 11 décembre 2007.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin