01 mai 2014

PROFESSOR ZOOM : Urban menace



Acquis par correspondance via MusicStack en décembre 2012
Réf : alig 01 -- Edité par Alligator en Angleterre en 1994
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Urban menace -/- 1965

C'est assez rare pour être souligné quand il s'agit d'un groupe que je connais bien : c'est la page Wikipedia sur Family Fodder qui m'a appris l'existence de ce disque, sur lequel jouent Johnny Human (alias Alig Fodder), Grahame Painting (Family Fodder), Rick Wilson (The Work, Family Fodder), Mick Hobbs (The Work, Family Fodder, Officer!) et donc Professor Zoom, qui chante et joue de la contrebasse sur la face A. Ce disque est publié chez Alligator Records, avec alig 01 comme référence. On se doute bien qui faisait tourner le label, qui a trois références répertoriées chez Discogs, dont une compilation (avec les deux faces de ce 45 tours et un troisième titre de Professor Zoom) et l'album Foreverandever de Johnny Human.
Une fois connue l'existence de ce disque, j'ai fait un petit tour chez Discogs, chez Ebay, et c'est finalement chez MusicStack que j'en ai trouvé un exemplaire en vente pas trop cher. Ce que je n'imaginais pas un instant, c'est que ce 45 tours de vingt ans d'âge, au vinyl vert marbré, allait redevenir d'actualité quelques mois plus tard, puisque l'album Variety de Family Fodder, sorti l'été dernier, contient It's 1965, qui n'est autre que la face B de ce disque, légèrement remixée et retitrée pour l'occasion. Voilà comment le label a alors présenté la chanson : "Elle a été enregistrée dans un squat à Brixton. Alig l'a écrite et Professor Zoom a modifié les paroles pour cette version réjouissante. Graham Painting joue les saignantes guitares fuzz et solo - en fait, Rick Wilson (le batteur d'origine de Family Fodder) a dû être remplacé pour blessure au milieu de la session et Grahame a aussi repris la batterie. Mick Hobbs pompe sa basse et Alig est à la guitare rythmique. Professor Zoom au chant. Des paroles qui sont parmi mes préférées. ‘Imagine the dream of Martin Luther King – Imagine John Lennon alive – Imagine Abraham, Marvin and John – imagine yourself – imagine anyone - Imagine animals – herding men – imagine that you – were a child again – whooah it’s 1965 – whooah it’s 1965!".
Une grosse basse, des guitares tranchantes, Londres et Brixton, les dreadlocks de Professor Zoom et l'année 1965: s'il y a une seule référence à aller pêcher, c'est à l'album 1965-1980 de Basement 5, l'éphémère groupe de reggae post-punk.
Malgré le titre Urban menace, l'ambiance sur la face A est assez différente. Une légère atmosphère orientale, les bongos de Sam Alexander, l'accordéon d'Alig, un côté jazzy donné par la contrebasse. C'est très différent de 1965 mais les accents du Professeur qui évoquent Tom Waits sans qu'il ait à en rougir donnent une bonne idée de la qualité de l'ensemble.
Family Fodder a donné des nouvelles de Professor Zoom en août dernier : il a été membre de Jam Professors et continue de chanter sous son nom, si l'on en croit les deux reprises qu'il a diffusées sur YouTube.
Quant à Family Fodder, après la sortie de Variety en 2013, le groupe a vu deux de ses premiers disques, l'album Monkey banana kitchen et le maxi 45 tours-mini album Schizophrenia party réédités début 2014 par le label Staubgold, qui est basé à Perpignan. Pour fêter ça, le groupe, dans une formation proche de celle de 1981, entreprend une tournée européenne en ce mois de mai, qui débutera par trois jours de concerts à Perpignan. Je n'ai qu'un regret : que les efforts des amis du groupe pour programmer un concert à Reims n'aient pas pu aboutir...

It's 1965 est disponible sur l'album Variety de Family Fodder. Urban menace est en écoute sur la page MySpace de Professor Zoom.


La vidéo pour la version de It's 1965 incluse en 2013 sur l'album Variety de Family Fodder, très proche voire identique à celle du 45 tours de Professor Zoom.

1 commentaire:

debout a dit…

Waouh ! Bien.
Cette "menace urbaine" aurait mérité sa place dans le (plutôt bon) bouquin de Simon Reynolds "rip it up and start again : post-punk 1978-1984" paru chez Allia (Family Fodder y étant cité... ou plutôt expédié sur une page).
Ce "it's 1965" (du moins la version accessible via le lien en fin de votre chronique) ravive les échos déjà lointains de Basement 5 en effet, du live "paris au printemps" de Public Image ltd voire d'un titre inédit mais retrouvé d'une curieuse (et totalement improbable) collaboration entre Crass et the Fall

LinkWithin

Linkwithin