09 août 2013

LES KELTON : Mr le Facteur


Offert par Philippe R. à Reims le 7 juillet 2013
Réf : EP. 947 -- Edité par Disc'AZ en France en 1964
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Mr le facteur -- Pour ton retour -/- Mes vieux copains -- Le diable dans le coeur

Philippe a trouvé ce disque, en parfait état, sur un vide-grenier au printemps. Il l'a choisi à cause du titre principal, Mr le Facteur, une reprise bien sûr de Please Mr Postman, le premier single des Marvelettes en 1961. Il aurait pu aussi le sélectionner à cause du nom du groupe. C'est un peu ballot, il ne semble pas y avoir de parrainage commercial mais toute une génération de français associe immédiatement "Kelton" à une célèbre marque de montres. Ils auraient tout aussi bien pu s'appeler les Timex...
Toujours est-il que, à l'écoute, Philippe a trouvé ça dans une honnête moyenne yéyé, mais il a décidé de m'offrir le disque en pensant que je pourrais peut-être en faire quelque chose. Effectivement, il y a de la matière...
La principale bizarrerie, c'est que ce disque est visiblement un pur produit de la Beatlemania, mais là où d'autres n'hésitaient pas à exploiter le nom des Beatles en gros sur la couverture, ici c'est un peu plus subtil et même un peu maladroit.
Certes, il est clair que la photo des membres du groupe, insérée dans un miroir tout moche, est un reflet direct de la pochette de With the Beatles, le deuxième album du groupe, mais le reste de la maquette est très différent. Surtout, si on retourne le disque, on constate que, visiblement, les quatre titres sont des adaptations en français de chansons anglo-saxonnes. Aucune des quatre n'est signée Lennon ou McCartney, mais en creusant un peu on finit par découvrir que trois des chansons sont des adaptations de titres figurant au répertoire des Beatles, tous extraits de With the Beatles ! La maladresse, c'est de ne pas avoir indiqué les titres originaux des chansons, comme Les Gaëlic, par exemple, l'ont fait.
L'album With the Beatles a tout pile cinquante ans. Cela a donné l'occasion à Mojo, dans son édition datée d'août 2013, de faire sa énième couverture sur les Beatles, en proposant un CD de reprise intégrale de l'album par des groupes contemporains et en nous expliquant l'importance essentielle de ce disque dans la carrière du groupe. Alors certes, With the Beatles a été une étape importante dans le succès et la carrière commerciale du groupe, mais avec le recul, si on regarde la liste des 14 titres de l'album, on constate qu'il y a 8 compositions originales, dont les 5 premiers titres du disque, mais, sachant que les chansons les plus fortes étaient à l'époque sorties en single, et pas incluses sur les albums en Angleterre, seuls 2 originaux ont passé la rampe du temps, All my loving (le seul à avoir été choisi pour figurer sur la double-compilation "album rouge" 1962-1966) et I wanna be your man, mais c'est la version des Stones qui a le plus marqué.
Mais il y a aussi plein de bonnes reprises sur With the Beatles. Parmi celles-ci, les Kelton ont donc picoré Please Mr Postman, et leur Mr le Facteur est l'une des réussites de ce disque, très enlevée, avec du chant à plusieurs et plein de choeurs et de "Oh yeah".
Le diable dans le coeur (Devil in her heart), l'autre titre rapide, une reprise des Donays avec solo de guitare, passe très bien la rampe également.
Par contre, Till there was you (Pour ton retour), une chanson de la comédie musicale The Music Man, n'a rien de rock et était déjà nase dans sa version Beatles. La version des Kelton n'est pas mieux, même si elle a la particularité de faire la part belle à la flûte. Parmi les autres reprises de With the Beatles, les Kelton auraient mieux fait de jeter leur dévolu sur Money, Roll over Beethoven de Chuck Berry ou You really got a hold on me...
Le titre qui, à ma connaissance, ne figure pas au répertoire des Beatles, est Mon vieux copain. Il s'agit d'une adaptation de The old crowd, une face B de 1963 de Lesley Gore, surtout connue pour It's my party. C'est du yéyé typique. S'ils avaient eu dix ans de moins, Les Compagnons de la Chanson auraient aussi repris ce genre de chose (eux, ils attendront quelques années avant de se mettre aux Beatles).
Je n'ai trouvé de référence que pour un seul autre disque des Kelton, un autre EP qui ne semble pas contenir de titres du répertoire des Beatles. Cependant, on trouve aussi une reprise de When I get home (Oui je reviens) sur le premier volume de la compilation La France et les Beatles, et j'ai vu en référence une version de Money (tiens, justement) sous le titre Pas de chance, mais je ne sais pas si ces titres ont été publiés à l'époque.
Je me pose aussi une question à propos de Pierre Fanen, mort en 2000, un guitariste qui a été brièvement membre de Triangle puis de Zoo, qui a accompagné plein de gens d'Eddy Mitchell à Joan Pau Verdier, en passant par Ronnie Bird. De très nombreuses sources le présentent comme l'ex-guitariste des Kelton, sauf qu'en dos de pochette on nous présente les quatre membres du groupe, avec un Philippe, un Jean-Claude, un Bob et un Raymond, mais pas de Pierre (ni de guitariste non plus, si on arrive à lire entre les lignes, tellement c'est clairement présenté : ceci explique peut-être cela).

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin