04 septembre 2009

P'TIT FRERE : Anita


Acquis sur le vide-grenier de Germaine le 30 août 2009
Réf : 8305 -- Edité par The Modern Stores probablement à l'Île Maurice probablement dans les années 1960
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Anita -/- Ma bohema

J'aime toujours beaucoup le vide-grenier de Germaine, mais il commence à être victime de son succès, les problèmes de circulation dans ce village enclavé risquant de gâcher le plaisir, surtout quand on arrive tard dans la matinée comme ce fut mon cas.
Il y aussi ces professionnels de la profession qui ne se mouchent pas du nez en proposant d'un air hautain quelques 45 tours à 4 € pièce, certes intéressants mais baignant dans leur jus de 40 ans de poussière de grenier. Et ils essaieraient presque de prétendre vous faire une fleur...
Pour ma part, je préfère les gars sympas, qui ont une caque à vendanges en plastique pleine de 45 tours à 20 centimes pièce et qui tentent de vous vendre le tout pour 30 €, caisse comprise (Je l'ai prévenu qu'il risquait presque de trouver un acheteur rien que pour la caisse à ce prix !).
Au bout du compte, je lui ai pris une dizaine de 45 tours, et quand j'ai vu celui-ci, accompagné de son quasi jumeau (avec le même type de pochette et le n° suivant de série sur le même label, les deux faces de la référence 8306 étant Angeline et Charlie Oh), je me suis dit que je tenais peut-être quelque chose d'intéressant.
Précisons bien que je ne connais rien de l'Île Maurice et que, si j'avais déjà vu le mot Séga, j'aurais bien été incapable de dire ce qu'il désignait et de l'associer à Maurice. Alors, si on me dit que P'Tit Frère (plus connu en fait avec l'orthographe Ti Frère) est le patriarche du séga, je veux bien le croire, d'autant plus si, quand je pose le bras de la platine sur la face A du 45 tours, j'entends avec Anita (un des classiques de Ti Frère, dont il a enregistré au moins deux versions) quelque chose qui me met en joie, une musique dominée par l'accordéon sur un rythme dansant mais très bizarre, et la voix de Ti Frère, surtout, une voix qu'on dit rugueuse ou cassée, qui chante en créole, ce qui, comme pour Emile Volel, est particulièrement intrigant pour un français, car on saisit des mots et des expressions par-ci par-là, sans jamais tout comprendre.
De ce que j'arrive à décrypter, Ti Frère, après s'être raclé la gorge, demande à Anita de rester dormir. Il me semble comprendre qu'Anita n'a pas voulu rester. Ensuite, j'ai l'impression qu'il est question d'armoire et de clé, mais je ne jurerais de rien. Ensuite encore, il me semble bien entendre parler de joli garage et de jolie auto...



Ce qui est clair, c'est que cette musique métissée, avec des rythmes africains et des influences amenées au fil du temps par les colonisateurs européens, a des cousines essaimées de par le monde, du cajun américain aux musiques antillaises et aux musiques du ghetto de Soweto, pour ne citer que des disques déjà chroniqués ici qui utilisent également l'accordéon.
Ti Frère est devenu célèbre nationalement dans l'Île Maurice après avoir été couronné Roi lors d'une Nuit du Séga organisée en 1964. J'imagine que ces 45 tours font partie de ceux qui sont sorties par la suite et qui sont désormais introuvables. Né en 1900, Jean Alphonse Ravaton,de son vrai nom, est mort en 1992. En 1991, il a fait l'objet d'un album hommage publié dans la collection Ocora, aujourd'hui indisponible. En 2004, Monica_95 déplorait sur le forum de Radio Moris que l'héritage de Ti Frère soit oublié, et que notamment un CD compilation de 17 titres préparé en 2002 soit resté inédit. Au vu des quatre titres de ces deux 45 tours, tous du même excellent niveau, je ne peux que confirmer qu'une réédition serait largement d'utilité publique.

Anita est en écoute dans le radio-blog ci-contre.
A voir et écouter sur Youtube, un extrait du documentaire Zafair kaya, avec des images de Ti Frère chantant Papitou.




Ajout du 21 mars 2014 :

Je viens de trouver sur YouTube ce montage vidéo avec comme bande sonore Anita, dans ce qui est présenté comme sa version originale datée de 1949. C'est la même version que sur mon 45 tours, même si bien sûr celui-ci n'a pu être édité que des années plus tard.

2 commentaires:

Pol Dodu a dit…

Merci beaucoup à Camille pour la transcription et la traduction des paroles de "Anita".
Camille précise : Cette chanson a été écrite dans les années 40 mais elle a été mise sur un 45 tours vers les années 60. Vous avez un vrai joyau de la musique de l'océan indien...

Anita resté domi do mo piti, resté domi Anita gramatin mo ale conduire toi
Anita reste dormir, ma petite, demain matin je vais te conduire
To pa oulé resté Anita, kifer pa oulé resté ??
tu ne veux pas rester Anita, mais pourquoi tu veux pas rester ??
Donn-toi la clé Anita ouver mo larmwar Anita
je te donne ma clé Anita, ouvre mon armoire Anita
Rent dan mo lakaz, ouver mo larmwar, ou ale pren tou ceki ou kontent
Rentre à la maison, ouvre mon armoire, tu peux prendre tout ce que tu aimes (il lui propose de prendre un pyjama)
Guet divan mo laport Anita, ena zoli garaz dan sa zoli garaz éna enn zoli loto
Regarde devant ma porte Anita, il y a un jolie garage où il y a une jolie voiture (avoir une voiture était très rare à Maurice surtout à cette époque)
Lakaz to mama to kapav alé Anita do na pa trakasé, mo éna mo loto, pas trakasé
Tu peux rentré à la maison chez ta mère, Anita ne t'inquiètes pas, j'ai ma voiture et je te déposerai

Pol Dodu a dit…

Un grand merci à Maxime F. qui nous communique ces précieuses information sur le séga :
J'ai vu que vous avez plusieurs 45 tours de séga mauricien très très rare à trouver.
Autrefois à Ile maurice, le séga (musique née de l'exil des esclaves à Maurice) était considéré comme mauvaise. La société mauricienne d'antan refusait d'écouter ce type de musique, beaucoup de préjugés sur les ségatiers (chanteur de séga). C'est pour cela que les 45 tours mauricien des années 60 se vendent à des tirages très limités.
J'ai cherché pendant plus de 10 ans de mettre la main sur les 45 tours de Ti Frère mais rien.
Les 45 tours sont très rare parce que a cette époque, le cyclone Carole avait ravagé ile Maurice, beaucoup de gens étaient très pauvres et presque personne n'avait les moyens de s'acheter ces disques. les prix des 45 tours était de 5 Rs (soit 10 centimes d'euros). J'avais économisé presque 1 ans pour avoir 1 roupie avec l'argent que j'avais à noel, à paques... et les familles riches (principalement les descendants des colons anglais) refusaient d'acheter a cause des préjugés.


Voila quelques information supplémentaire sur ces 45 tours :

Anita : un classique du séga.
Ma bohema : Sur la pochette du disque, je pense qu'il y a une erreur de frappe. "Ma bohema" ne veut rien dire en créole.
Je pense qu'il s'agit plutôt de "Ma bolé ma", une chanson que Ti Frère à écrite en bhojpuri ou en hindi (à Maurice, on une culture métissée qui viennent d'Afrique, d'Europe, d'Inde et de Chine. Le bhojpuri est une langue indienne).
Angeline : "Angeline Angeline, to montré mwa simé paradis .." et après je m'en souviens plus. "Angeline montre moi comment allez au paradis"... Ce 45T est introuvable !!

Serge Lebrasse : il est l'un des premiers à faire accepter. Ces premiers 45 tours (comme Bal bobess) restent rares mais ceux comme "Vive le séga" sorti dans les années 80 on peut les trouver dans des antiquaires ou en vente sur internet. Dans ce disque, il reprend ces vieilles chansons, une sorte de pot pourri (Quelle nouvelle Mademoiselle, Zarina, Mo enn Ti Créole, Zens zan, mo enn hippy dan laz, ti paul kouper kan, Bebert,sega macambo)

Claudio Veeraragoo : Claudio est l'un des premiers hindouistes (malbars) à chanter le séga. A la base le séga était réservé aux créoles pauvres. il mélange le séga traditionnel (comme celui de Ti Frère) avec des rythmes indiens (tabla, harmonium indien).

Cocorico : "Madam berta mo dier ou ne pli kapav, 4 dimatin cok la santé kass mo zorey, co co rico cok la santé kass mo someil". "Madame Berta, je n'en peu plus. Tous les jours à 4 heures du matin, votre coq chante et me casse les oreilles !".
Le séga d'antan racontait toujours une histoire ou une anecdote sur les misères de la vie courante.

JC Gaspard : Son père (Roger Augustin) était aussi chanteur. il a commencé à chanter très jeune comme Claudio Veeraragoo.
Le 45 T "ki li bizin mo noir/control de naissance" est sorti dans les années 70. Dès son 1er 45T il a connu un succès avec la chanson Wachi Wala. De tout les ségatiers c'est lui qui a le record de chansons enregistrés.

LinkWithin

Linkwithin