12 mars 2006

THE ROOTS OF THE SEX PISTOLS


Acquis au Record & Tape Exchange de Camden le 3 mars 2006
Réf : MOJO JAN/05 -- Edité par Mojo en Angleterre en 2005
Support : CD 12 cm
15 titres

A l'usage, je me suis rendu compte que les compilations fournies chaque mois avec les magazines Uncut et Mojo sont d'un intérêt éphémère, tout simplement parce que, à chaque fois que j'en vois une en vente dans un magasin de disques d'occase, vieille de six mois ou un an, je n'ai jamais envie de l'acheter, même pas cher. Ça se comprend pour les disques qui font le tour des sorties du mois (un an après, on a les disques qu'on aime et on a eu le temps de se rendre compte qu'on n'aimait pas certaines des nouveautés géniales plébiscitées par la presse !), mais c'est souvent vrai aussi pour les compilations à thème.
Celle-ci a fait exception cependant, parce que le thème m'intéressait, et parce qu'il y avait dessus à la fois des classiques incontournables pour moi et des titres a priori intéressants que je ne connaissais pas. Et globalement, je ne regrette pas du tout mon achat, même s'il y a dans la deuxième moitié du disque une série de titres un peu faibles (de New York Dolls, Mott The Hoople, Peter Hammill et Jerry Nolan).
Tout le début du disque est sans faute, avec des incontournables comme "Roadrunner" des Modern Lovers et "Born to lose" des Heartbreakers, le "Psychotic reaction" des Count Five et l'original de "I'm not your stepping stone", que les Pistols ont repris.
La fin du disque est excellente aussi. Je sais depuis longtemps que "Tago mago" est censé être l'album incontournable de Can, mais je ne l'ai encore jamais écouté. Là, j'ai pris une claque avec "Hallelujah", un titre de quatorze minutes, que je n'écouterai pas tous les jours, certes, mais qui est impressionnant, surtout le jeu de batterie de Jaki Liebzeit. Je crois que je sais ce qu'écoutait John Lydon au moment d'enregistrer l'album "Flowers of romance" de PIL...! Le disque se conclut ensuite sympathiquement avec un discomix reggae de Dr. Alimantado que je ne connaissais pas.

2 commentaires:

le vieux thorax a dit…

Salut,
moi aussi j'ai eu cette compile sous la main. j'étais particulièrement curieux d'entendre la version originale de "Don't Give Me No Lip Child" que je ne connaissais pas, par Dave Berry (pour être vraiment honête, je ne savais même pas que c'était une reprise!). Ben j'ai été un peu déçu, c'est de la bonne british soul 60's (super son) mais sans plus au niveau originalité des arrangements. Cela renforce mon admiration pour les Pistols dont j'adore la version de No lip (tout comme celles de Substitute ou Steppin'Stone...) Au fait, il me semble que l'originale de Steppin' Stone est celle des Monkees ; en tout cas je ne connaissais pas la version par Paul Revere et elle est très bonne.
Sinon le début du CD en effet très bon mais archi connu (Count Five, Richmann...). Pour Can, je suis passé à coté, une fois de plus (manque de temps? manque de curiosité? maque de "karma" ?...)
A signaler une autre compile Mojo qui contient quelques bons titres : "Beyond punk" (pochette à peu près jaune) avec de bons titres de Cabaret Voltaire et Essential Logic, entre autres...

Anonyme a dit…

http://cgi.ebay.fr/ROBOTS-MUSIC-RARE-CARTE-POSTALE-ATTRACTION-FORAINE-70S_W0QQitemZ6043642358QQcategoryZ89532QQssPageNameZWDVWQQrdZ1QQcmdZViewItem


Chalons = Dusseldorf ?

à+ Bloggiewoogie

LinkWithin

Linkwithin