05 mars 2006

MARTIN STEPHENSON & THE DAINTEES : Wholly humble heart


Acquis chez un disquaire de Southend le 1er mars 2006
Réf : SK 36 -- Edité par Kitchenware en Angleterre en 1988
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Wholly humble heart -/- Get get gone

C'était dans une petit boutique de disques d'occasion, dans une rue proche de la rue principale de Southend. Ça s'annonçait mal car j'ai trouvé ce 45 tours dans un carton de disques non étiquetés, et le gars a répondu à ma question sur les prix en me disant qu'il m'indiquerait le prix des disques qui m'intéresseraient, un procédé que je redoute. Je n'ai trouvé que celui-ci, et heureusement le gars m'a fait un prix tout à fait honnête.
Les artistes sont parfois compliqués, les labels aussi. Du coup, les chansons ou leurs titres ont parfois des vies mouvementées. Ainsi donc, la première parution de "Wholly humble heart" fut en face B du single "Boat to Bolivia" en 1987.
Cette première version est superbe. Il y a une longue intro sur un rythme lent presque métronomique, agrémenté de percussions par la suite, un petit gimmick au synthé ou à la guitare, des choeurs discrets, le chant est presque sussuré, l'ambiance générale est intimiste et acoustique. Je pense que cette version a sûrement étéenregistrée peu de temps après la création de la chanson. La qualité de son est trop bonne pour que ce soit une démo, mais en tout cas cette chanson méritait mieux qu'une face B de single.
C'est ce que Stephenson et son label ont dû se dire, puisqu'on retrouve "Wholly humble heart" l'année suivante sur l'album "Gladstone, humour and blue", dans une version probablement différente (je ne peux pas l'affirmer car je n'ai pas ce disque sous la main).
Et puis, le label a même décidé de ressortir "Wholly humble heart" en single, mais en face A cette fois-ci. Ils ont donc fait remixer la version de l'album pour lui donner un son susceptible de plaire aux radios commerciales. Quelle erreur !
Au début ça va, il n'y a plus d'intro, mais on retrouve le petit gimmick. Et puis ça se gâte : roulements de batterie, choeurs à l'américaine, nappes de synthéqui rappellent le "When love breaks down" de Prefab Sprout, copagnons de label de Martin Stephenson, et solo de guitare électrique pour couronner le tout. Bref, un massacre.
Heureusement, la face B, précédemment inédite, sauve ce disque. Avec sa guitare slide, son ambiance blues folk, elle est tout à fait à la hauteur des meilleures chansons des Daintees. Et la bonne nouvelle, c'est qu'on trouve ce "Get get gone" et la version originale de "Wholly humble heart" sur la réédition de l'album "Gladstone, humour and blue" sortie en 2003 par le label Barbaraville.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin