18 février 2017

TIME ZONE : The wildstyle


Acquis chez Emmaüs à Saint-Dizier le 26 novembre 2016
Réf : 13442 -- Édité par Celluloid/Carrere en France en 1984
Support : 45 tours 17 cm
Titres : The wildstyle -/- The wildstyle

Le nom d'Afrika Bambaataa n’apparaît pas du tout sur la pochette de ce disque de hip hop, mais j'ai depuis longtemps une édition de World destruction, le single suivant de Time Zone, "featuring John Lydon & Afrika Bambaataa" (réédition qui contient aussi The wildstyle en bonus, mais je l'avais oublié). Je ne risquais donc pas de laisser passer ce 45 tours à la pochette bien râpée, égaré au fin fond de la Haute-Marne. Par contre, je ne savais pas que, dans ses différents contrats de distribution, Celluloid s'était un moment allié avec Carrere, le label de de Sheila !
Afrika Bambaataa avait déjà marqué les esprits en 1982 avec Planet rock, devenu un classique, et sortait ses disques sous différents noms, avec The Soulsonic Force, la Zulu Nation ou Time Zone, comme ici, dont les autres membres sont Amad Henderson, B-Side et Motivator.
The wildstyle est sorti aux États-Unis en 1983. C'est un titre beaucoup moins réputé. Certes, on n'y entend pas de façon évidente d'échantillon iconique de Kraftwerk, mais c'est du hip hop électro à fond comme je l'aime, un très bon titre et une production américaine fortement teintée d'Europe, puisque sortie sur un label franco-américain, co-produite par le français Bernard Zekri, avec des paroles qui contiennent un peu d'allemand et du français, grâce à la rappeuse B-Side, française également.
Mais les liens de ce disque avec l'Europe, où Bambaataa a tourné dès 1982, sont encore plus profonds que ça. J'ai été intrigué par le fait que la musique de ce disque soit créditée à Wunderwerke. J'ai suivi le lien de Discogs et je suis arrivé sur la fiche d'un groupe, allemand comme son nom l'indique, mais qui n'a pas sorti de disque avant 1994. Sûrement une homonymie.
Puis, sur la page Wikipedia de Time Zone, j'ai lu une anecdote sur l'enregistrement de The wildstyle qui, dans un premier temps, m'a paru complètement farfelue. Une histoire impliquant Rusty Egan, des Rich Kids et de Visage, Yello et un studio allemand dans un patelin allemand, Wächtersbach. Puis, en poursuivant mes recherches, j'ai bien dû admettre qu'il y avait du vrai là-dedans. Ne serait-ce que parce que, contrairement à ce 45 tours français, le maxi américain remixé de 1983 mentionne bien Rusty Egan comme co-auteur de la chanson.
En fait, à l'origine de tout ça, il semble y avoir le studio Wunderwerke de Franz Aumüller et Dieter Kolb, ouvert en 1978 à Wächtersbach, où ils ont développé des boites à rythmes et l'un des tous premiers samplers (les mêmes Wunderwerke que sur Discogs, qui continuent leurs activités plutôt dans le domaine de l'art). Comme Franz Aumüller le raconte à Dream Chimney, et comme Rusty Egan le confirme dans une conférence divertissante (ci-dessous, à partir de 13'50), Egan et Ian Tregoning, alors manager de Yello, se sont bien arrêtés, en 1979 apparemment, chez Wunderwerke et ont collaboré toute une nuit à créer un instrumental plein de samples. Comme il n'avait pas de projet pour sortir cette musique en Angleterre, Egan l'a confiée plus tard aux gens de Celluloid, avec qui il avait été en contact pour la distribution de Soft Cell et Suicide. Ils s'en sont servis comme base pour la musique de ce 45 tours de Time Zone, et je pense que c'est après la première sortie que Rusty Egan est intervenu pour que lui-même et sa maison d'édition Metropolis (encore une référence à Kraftwerk !) soient crédités sur le remix.
Une bien belle histoire, en tout cas, et un excellent 45 tours rap/électro comme j'aime en trouver régulièrement.



5 commentaires:

Mario Cavallero Jr a dit…

Quelle histoire ! merci pour tout cela. J'ai le maxi que j'aime écouter encore de temps à autres, acheté à la clé de sol à l'époque.

Pol Dodu a dit…

Salut Mario,
Pour ma part, je dois dire que, à l'époque, à part The message, je ne m'intéressais pas aux disques de hip hop.
Tu mentionnes A la Clé de Sol. Ça veut dire que tu es de Reims, probablement. Je l'avais oublié.

debout a dit…

https://www.youtube.com/watch?v=S3E0UF2oU5I

https://www.youtube.com/watch?v=OCUkL0rwMw0

Ah, les maxis Celluloïd ! Karakaos doit hip-hoper dans sa tombe ?!

Pol Dodu a dit…

Je pense bien ne jamais être tombé sur ces deux disques de Beside. Sinon, à bon prix, je les aurais sûrement achetés !

debout a dit…

Et il y avait ceci aussi :

https://www.youtube.com/watch?v=kpjtveoE29A

https://www.youtube.com/watch?v=hC2qw8FOCfY

https://www.youtube.com/watch?v=KtG5DaVPCpI

j'aimais bien cette manière de hip-hop...

LinkWithin

Linkwithin