29 décembre 2012

KAS PRODUCT : Try out


Acquis sur le vide-grenier du Jard à Epernay vers la fin des années 2000
Réf : PL 37603 -- Edité par RCA en France en 1982
Support : 33 tours 30 cm
11 titres

J'ai eu l'occasion de m'intéresser à Kas Product assez tôt dans leur parcours. A l'IUT, vers 1982, un copain avait leurs deux premiers singles, sortis chez Punk Records, que j'avais pu copier sur cassette grâce à la chaîne stéréo de la "salle audiovisuelle" de la résidence universitaire. Je crois bien que j'avais aussi enregistré leur concert diffusé par Bernard Lenoir dans son émission Feedback. Et puisque la copie cassette revenait décidément moins cher que l'achat de disques, à une époque où mon budget m'obligeait à des choix drastiques, j'ai aussi copié sur cassette quand j'en ai eu la possibilité les deux premiers albums du groupe, Try out et By pass.
J'ai toujours bien aimé Try out et je n'ai jamais vraiment accroché à By pass, sans trop savoir pourquoi. Le son du groupe ayant peu évolué entre les deux disques, j'ai toujours mis ça sur le compte des compositions, sûrement plus faibles sur le deuxième disque.
En tout cas, c'est parce que je n'avais l'album que sur cassette que je l'ai rarement écouté pendant des années. J'ai fini par l'acheter il y a quelques temps, à un vendeur professionnel qui "bradait" un lot de 33 tours sur le vide-grenier du Jard à Epernay. Il avait plein de bons disques années 80, vendus initalement de 5 à 8 €, baissés à 1 €, principalement je pense parce qu'ils avaient pris l'humidité, que les pochettes étaient gondolées et qu'il sentaient la cave.
Je lui ai pris au moins deux disques en plus de celui-ci, The scream de Siouxsie and the Banshees  et un album de Modern English.
C'est en réécoutant l'album une fois rentré à la maison que j'ai pris une claque et que je l'ai aussitôt mentalement réévalué. Ce n'est pas seulement un excellent disque, comme je l'ai toujours pensé, mais carrément un des meilleurs albums new wave produits en France.
Kas Product avait à peu près tous les atouts de son côté : un son énorme, avant tout concocté électroniquement par Spatsz, avec un peu de guitare en plus, une chanteuse de grande classe, Mona Soyoc, qui avait de la voix, du métier et de la technique, et une image cold parfaite.
Ce qui me surprend aujourd'hui, c'est de constater à quel point leurs chansons sont rapides et percutantes. On n'est pas seulement dans une new wave électronique, plutôt dans de l'électro-punk puissante, qui ferait presque le pont entre les pionniers Cabaret Voltaire ou Human League et des groupes plus industriels contemporains ou immédiatement postérieurs comme Front 242, Nitzer Ebb ou Ministry...
Parmi les titres frénétiques et puissants, il y a trois classiques imparables, One of the kind, qui ouvre l'album, Never come back et So young but so cold, repris pour l'intitulé d'une compilation marquante il y a quelques années. Mais juste un petit cran en-dessous, il y aussi le très punk Countdown, Man of time et Break loose.
Les titres au tempo plus lent sont aussi très réussis, notamment le tour de force vocal Pussy X, sorti en 45 tours, son cousin No shame et Sober.
Tout ça était assez extrême et pas franchement commercial, mais l'accueil critique a été très bon, en France et à l'international, et il reste surprenant que Kas Product n'ait pas réussi à convertir tout ça en un succès plus marqué. D'autant que, contrairement à nombre de leurs congénères new wave, Kas Product était un groupe qui passait la rampe de la scène, même avec un Spatsz coincé derrière ses synthés.
Je dis ça, mais autant j'ai toujours apprécié Try out (et encore plus aujourd'hui qu'il y a trente ans), autant j'étais ressorti déçu du concert auquel j'ai assisté à Reims le samedi 22 mai 1982, dans le cadre du Festival des Musiques de Traverses. Mais je crois que cette déception était plus due aux circonstances qu'à la prestation du groupe. Autant que je me souvienne (c'est à dire très peu), le son était excellent et et leur prestation tout à fait correcte. Simplement, le concert a eu lieu en fin d'après-midi, au troisième jour d'un festival, dans une salle petite, certes, mais une salle de théâtre équipée de fauteuils beaucoup trop confortables pour des spectateurs fatigués. Et rien que ce jour-là, la concurrence était très rude puisqu'il y a eu juste avant Etron Fou Leloublanc et surtout This Heat, et le soir-même The Raincoats et le meilleur des deux concerts de Tuxedo Moon qu'il m'a été donné de voir.
Le label Ici d'ailleurs vient de rééditer Try out et By pass en CD, et même en vinyl. Une bonne occasion de se procurer ces classiques des eighties. Chaque album est accompagné de quelques titres bonus, mais il y a une chose qui me chiffonne : avec Try out on trouve 5 des 6 titres des deux premiers singles du groupe, mais celui qui manque c'est Take me tonight, justement mon préféré du lot ! C'est incompréhensible, d'autant que cette chanson se trouvait bien en 1990 sur la compilation Black & noir sortie par Fan Club. Je n'entrevois qu'une seule explication possible : que le groupe ait fini par regretter d'avoir repris pour ce titre la fameuse rythmique du Peter Gunn theme, mais ils ne sont pas les premiers à l'avoir fait, et ça a souvent donné d'excellentes choses (n'est-ce pas, les B-52's et Christophe ?).
Kas Product s'est reformé ponctuellement à plusieurs reprises depuis 2005, mais à l'occasion de ces récentes rééditions, les choses ont l'air plus durables: le groupe a tourné pendant tout le mois de novembre et de nouveaux concerts sont annoncés en 2013. Guettez les calendriers de concerts près de chez vous...



5 commentaires:

Anonyme a dit…

Un excellent album, je suis bien d'accord avec toi !
et le concert de 82 aussi (au fait, je l'ai sur K7 !)
bonne année :)

le vieux thorax

Anonyme a dit…

"Take Me Tonight" figure bien sur la réédition du premier CD, sous le titre de T.M.T. !!

Pol Dodu a dit…

Je n'ai pas le CD et, sauf erreur de ma part, le site d'Ici d'Ailleurs ne mentionne ni 'Take me tonight' ni 'T.M.T.' dans la liste des titres. Tant mieux s'il y est !

Jean-Pierre Moya a dit…

Ne serait-ce pas parce que "T.M.T." figure déjà en ouverture de la deuxième face de 'Bypass" que le label n'a pas cru nécessaire de l'ajouter à la réédition de "Try out" ?

Pol Dodu a dit…

Aaargh, j'avais quand même pris le temps de regarder (trop) rapidement la liste des titres de "By pass", mais je m'étais surtout concentré sur les bonus.
A mon avis, et suivant mes vagues souvenirs, "T.M.T." sur "By pass" est unn deuxième version de "Take me tonight", différente de celle du single qui, donc, est bien omise (sciemment, on se doute), des rééditions.

LinkWithin

Linkwithin