02 mai 2008

LES WAMPAS : Chirac en prison


Acquis chez Parallèles/Gilda à Paris le 3 avril 2008
Réf : 11001 -- Edité par Atmosphériques en France en 2006 -- Ce CD est à usage promotionnel uniquement. Il ne peut être vendu, copié ou distribué sans l'approbation du titulaire des droits qui y sont attachés. Le titulaire des droits qui y sont attachés est libre d'engager toute poursuite à l'encontre des personnes qui n'auraient pas respecté ces conditions.
Support : CD 12 cm
Titre : Chirac en prison

Je n'ai pas suivi les Wampas à leurs tous débuts, et je n'aime d'ailleurs pas trop leur courte période psychobilly, mais j'ai été très attentif à eux dès que j'ai eu connaissance de leur référence à Jonathan Richman dans la chanson Les abeilles sur le deuxième album.
Je n'ai pas non plus fait le tour de tous leurs titres de chansons, mais ils font souvent référence à des personnalités connues. Des fois, le thème de la chanson concerne directement cette personnalité (Jalabert, Jean-Luc le Ténia, Joëlle de Il Etait Une Fois, toutes les trois sur l'album Chicoutimi, par exemple). Souvent, l'utilisation d'un nom connu n'est qu'un prétexte, un moyen d'attirer l'attention avec une référence commune à une grande majorité des auditeurs, alors que la chanson concerne en fait quelqu'un d'autre ou un souvenir. C'est le cas par exemple avec Manu Chao et Giscard complice en 2003 sur l'album Never trust a guy who after having been a punk, is now playing electro.
C'est aussi un peu le cas avec ce Chirac en prison où, sur fond de punk yéyé, il n'est pas vraiment question d'une chanson militante où le refrain serait l'équivalent d'un "Chirac en taule !" hurlé par des manifestants de la même façon que des supporters de foot gueulent "Aux chiottes l'arbitre", mais d'une vie de couple gâchée par l'obsession de voir l'alors-Président de la République incarcéré :
J’attends 2007
C’est mon seul espoir
De sortir du brouillard
C’est ma dernière chance
Faut que j’aie confiance
En la justice française

J’aimerais tellement lui faire plaisir
Mais je n’ai pas assez de relations
Car la seule chose qui lui ferait plaisir
Ce serait de voir Chirac en prison

Bon, Didier Wampas, aujourd'hui nous sommes en 2008. Tu peux continuer à avoir confiance, mais il ne faut pas être trop pressé, ni trop rêver. Jacques Chirac a bien été mis en examen une première fois six mois après son départ de l'Elysée, mais si tu veux vraiment le voir en prison, le moyen le plus sûr reste probablement de l'inviter à inaugurer ou à visiter un établissement pénitentiaire de par le monde. Mais, vu la charge symbolique qu'auraient les images d'une telle visite, je doute qu'il accepte. Reste le clip de ta chanson...
Quant à l'inspiration de Didier, sachant que sur les quatre derniers albums en date on a eu droit à Pompidou, Giscard complice et Chirac en prison, on peut s'attendre prochainement à des titres sur De Gaulle, Mitterrand ou Sarkozy, s'il veut couvrir tous les présidents de la Ve République. A suivre.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Et tu oublies "Liste de droite", une merveille : un homme voit une ancienne petite amie, ex-punkette, s'afficher sur une liste... de droite donc.
Noel belmondO

LinkWithin

Linkwithin