19 juillet 2007

EVEN COWGIRLS GET THE BLUES


Offert par Fargo Records par correspondance en juin 2007
Réf : FA0091 -- Edité par Fargo en France en 2007 -- Promotional advance copy -- Not for sale
Support : CD 12 cm
17 titres

Une compilation thématique (des filles dans un style folk-country) qui emprunte son titre à Même les cowgirls ont du vague à l'âme, le roman-fleuve hipppie des années 70 de Tom Robbins, avec en plus une cowgirl délurée en photo sur la pochette, ça donne envie d'en entendre plus.
Le roman de Tom Robbins, j'ai dû le lire en français et en anglais, mais c'était il y a plus de vingt ans. J'en garde donc un souvenir assez flou, celui de l'épopée forcément très décousue de l'auto-stoppeuse aux grands pouces Sissy Hawkshaw.
Le film avec Uma Thurman qui a été tiré du roman dans les années 90, je n'ai même pas cherché à le voir.
Et bien, malgré le titre et la pochette, les musiciennes présentes sur cette compilation - des artistes signées chez Fargo, des découvertes et quelques invitées de marque - ne sont pas, si on en croit cette sélection musicale, des Calamity Jane prêtes à tout dévaster sur leur passage, mais plutôt de sages cowgirls à guitare de bois jouant au coin du feu du même tonneau.
C'est d'ailleurs, paradoxalement, le principal reproche qu'on pourrait faire à cette compilation : sa trop grande unité de style et de ton. Prises isolément, la très grande majorité des chansons sont bonnes et agréables à écouter, mais sur la longueur d'un CD rempli à ras bord, cette série de chansons acoustiques et molles du genou finit par lasser, au point qu'on tend tout d'un coup l'oreille quand on finit par entendre un coup de batterie, du piano ou un son de guitare électrique.
Toutes ces cowgirls ne nous sont pas inconnues. Haley Bonar a sorti au moins un album sur le label d'Alan Sparhawk de Low et elle est invitée sur le dernier album d'Andrew Bird. Karen Peris et son groupe Innocence Mission, Jesse Sykes, Oh Susanna et Lauren Hoffman ont déjà sorti des albums par chez nous. Liz Durrett a commencé à se faire remarquer depuis quelques temps, avec ou sans son oncle Vic Chesnutt, et Emily Loizeau fut la première française à signer chez Fargo.
Mais il n'y pas que les chanteuses déjà "connues" qui se font remarquer sur ce disque, les trois premiers titres, signés Sera Cahoone, Alela Diane et Dawn Landes, qui vient de sortir son deuxième album chez Fargo, sont très bons.
Le titre de Pink Nasty, BTK blues, est l'un des rares au son électrique. On y remarque la présence de Will Oldham aux chœurs, qui lui rend ainsi la pareille car elle faisait aussi les chœurs sur un titre de son live Summer in the Southeast.
Laura Gibson est accompagnée et produite par Adam Selzer et les autres membres de Norfolk & Western. Sa voix est remarquable, comme celle de Liz Durrett et de la toujours excellente Karen Peris avec Innocence Mission.
Un de mes titres préférés du disque est celui d'Emily Loizeau, qui se fait tout de suite remarqué car c'est le piano qui domine, pas la guitare. Il s'agit d'une reprise de Make you feel my love, un titre de l'album Time out of mind de Dylan qui est en train de devenir l'un de ses classiques tardifs, puisqu'il a déjà fait l'objet de reprises par Garth Brooks, Billy Joel et Bryan Ferry !

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin