12 janvier 2020

KOKOKO! : Liboso


Acquis par correspondance chez Rough Trade en décembre 2019
Réf : TRANS403CD -- Édité par Transgressive en Angleterre en 2018
Support : CD 12 cm
5 titres

Ça n'arrive pas si souvent mais cet été, à la lecture dans Mojo d'une chronique de Fongola, le premier album de Kokoko!, je me suis dit que ce groupe devait être fait pour moi et j'ai cherché à en savoir plus et j'ai écouté des extraits en ligne.
J'en étais resté là dans un premier temps jusqu'à ce que, quelques mois plus tard, Philippe R. me signale, comme il le fait très régulièrement, une performance intéressante chez Tiny Desk de NPR. Cette fois, il s'agissait de Kokoko! et ça m'a permis de découvrir que, avec ses salopettes jaunes, le groupe s'est fait un look qui rappelle les combinaisons de Devo en 1978, et aussi qu'une bonne partie de leurs instruments est bricolée et faite maison, en partie avec des matériaux de récupération, dont des casseroles-sseroles-sseroles et des bidons-dons-dons.
Ce coup-ci, j'étais décidé et j'ai commandé chez Rough Trade, à un prix tout à fait correct, Fongola dans une édition spéciale avec en bonus un CD de remixes (qui sont sans intérêt, comme souvent), et aussi cet EP Liboso, sorti fin 2018 en éclaireur de l'album.
Musicalement, au-delà de la consonance du nom de groupe et sans savoir que les deux orchestres sont originaires de la même ville, Kinshasa, j'ai parfois pensé à Konono n°1 en écoutant Kokoko!.
On trouve ici deux titres de l'album, deux "singles" qui ont été diffusés avant l'album, pour lesquels une vidéo a été réalisée.
Azo toke est mon préféré. On y retrouve l'alliance entre les rythmes congolais, les sons de leurs instruments à cordes bricolés et ceux électroniques et proto-techno/house générés par leur producteur et clavier, le français Débruit.
Pendant un temps, en écoutant le refrain ("- Kokoko! - Oui, Oui. - Koko - Qui est là ?"), j'ai cru que le mot "toke", prononcé "toqué", avait le même sens qu'en français. Je ne sais toujours pas ce que signifie "Azo toke", mais je n'étais pas loin car c'est le nom du groupe qui signifie Toc Toc Toc !
Pour L.O.V.E., le groupe a invité la chanteuse Nyangombe. Je n'y aurais jamais pensé mais, après avoir vu la vidéo, je veux bien croire que le son grave qui rythme la chanson a été fait en posant son pouce sur un jack pour faire masse !
Il reste trois titres exclusifs à ce disque. Blvd Lumumba est un instrumental qui nous fait voyager sur l'axe qui mène de l'aéroport vers le centre ville de Kinshasa. Affaire a mbongo (Problèmes d'argent) est un titre dansant, que le label compare, de façon assez appropriée, au funk no wave d'ESG. Quant à Longola ye kupe,
c'est aussi un excellent titre, mieux qu'une simple face B, une chanson qui aurait toute sa place sur l'album.
Kokoko! a joué pas mal de fois en France l'an dernier, malheureusement pas près de chez moi. J'espère que l'occasion se présentera bientôt pour moi de les voir en concert, car leurs prestations scéniques ont l'air impressionnantes, comme par exemple celle à Londres ci-dessous en juillet dernier.






Kokoko! en public pour une session Boiler Room à Londres le 23 juillet 2019.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin