07 octobre 2016

FUN LOVIN' CRIMINALS : Scooby snacks


Acquis sur le vide-grenier d'Athis le 11 septembre 2016
Réf : 7243 8 882857 2 8 -- Édité par EMI en Europe en 1995
Support : CD 12 cm
Titres : Scooby snacks -/- Blues for suckers

Je suis tombé sur ce CD deux titres à pochette cartonnée à quelques minutes et quelques mètres d'écart du 45 tours "spécial frotti frotta" de Material. A 25 centimes, je n'allais pas m'en priver, d'autant que je me souvenais que Scooby snacks est mon titre préféré du premier album de Fun Lovin' Criminals. Quand on a reçu Come find yourself à la Radio Primitive, c'est celui-là que j'avais décidé de passer dans mon émission Vivonzeureux! (en attendant la mort...). C'est aussi le plus grand succès commercial du groupe.
Par contre, j'avais complètement oublié que j'avais déjà ce titre à la maison, en dernière position sur une édition du CD single The fun lovin' criminal.
Vingt ans après, Scooby snacks fonctionne toujours très bien. Il y a un côté hip hop avec des couplets rappés, mais le groupe est un trio de musiciens et le refrain chanté est accrocheur. L'univers de Tarantino, auquel la pochette fait référence, est bien utilisé, avec des extraits de dialogues de Reservoir dogs et Pulp fiction. Il y a aussi une référence new wave obscure avec l'utilisation d'un échantillon de guitare tiré de Movement of fear de Tones On Tail, un projet auquel participait Daniel Ash, le bassiste de Bauhaus. Mais je crois que ce qui m'accroche le plus à cette chanson, ce sont les quatre notes de basse énorme et les quelques coups de guitare qui le cisaillent.
La face B, Blues for suckers, n'était pas sur l'album. Elle figurait à l'origine sur le tout premier single du groupe, Original soundtrack for Hi-Fi living, sorti l'année précédente. On est très proche dans l'esprit de ce que faisait à la même époque G. Love & Special Sauce.




Fun Lovin' Criminals, Scooby snacks, qui passe bien sur scène au milieu d'une folle marée humaine au festival de Glastonbury en 1999.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin