06 décembre 2015

THE RAVEONETTES : That great love sound


Acquis chez St Vincent's à Dalston le 12 novembre 2015
Réf : RAVEON005 -- Edité par Columbia en Angleterre en 2003 -- Promotional copy only Not for resale
Support : CD 12 cm
Titres : That great love sound -- Bubblegum [Untamed girls] -- Get lost + That great love sound (Vidéo)

A sa sortie en 2003, je me souviens avoir écouté des extraits de Chain gang of love, le premier album de The Raveonettes, et avoir été étonné par la proximité évidente, soulignée par la majorité des chroniqueurs, de leur son avec celui de The Jesus and Mary Chain.
Là, j'ai trouvé pour 50 pence un des singles extraits de cet album, un promo identique à la version commercialisée, à l'exception d'une petite étiquette au dos, et l'impression reste la même, toujours aussi forte.
Avec un nom qui associe le Rave on de Buddy Holly et les Ronettes de Phil Spector, le groupe danois ne cherche pas à cacher ses racines et on pourrait penser que la proximité avec Mary Chain vient surtout d'influences communes : le groupe était managé et produit à l'origine par Richard Gottehrer (The Strangeloves, Blondie, et plein d'etc.) et a même invité sur l'album suivant à la fois Ronnie Spector et Moe Tucker, les deux noms les plus souvent cités à propos de Just like honey.
Mais ça va au-delà du son et d'un mélange d'influences. Certes, That great love sound démarre avec une ligne de basse ultra-simpliste digne de Psychocandy vite suivie de guitares bruyantes, mais en plus sur le refrain, la mélodie vocale suit la ligne de crête du chaos sonore, typiquement comme Jim reid le fait, et même les paroles ("I walk right up to you and you walk all over me") pourraient venir d'une de ses chansons.
Ça devrait m'énerver et me rendre ce disque insupportable, mais c'est bien fait et efficace et j'aime beaucoup Mary Chain. Alors, très bizarrement, j'apprécie That great love sound et le plus étonnant, c'est que l'effet est exactement le même avec les deux autres titres, Untamed girls (un titre de l'album, et pas Bubblegum comme indiqué par erreur sur la pochette), avec sa batterie Moe-Tuckeresque identique à celle de Bobby Gillespie, et Get lost.
Le son de The Raveonettes a quand même évolué au fil des années. Ils ont sorti l'an dernier leur septième album, Pea'hi.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin