19 octobre 2014

THE FOOLS : Psycho chicken


Acquis neuf à Châlons-sur-Marne en 1980
Réf : 2C 008-86141 -- Edité par EMI America en France en 1980
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Psycho chicken (Clucked) -/- Psycho chicken (Beeped)

Voici l'une des rares occasions de rigoler que la new wave de 1980 nous a donné, avec cette parodie de Psycho killer de Talking Heads par The Fools, un groupe pop-rock mineur du Massachussetts formé en 1975. En 1979, leur version volaillère du titre phare du premier album de Talking Heads a d'abord fait la joie des auditeurs des radios de la région de Boston, avant d'être sortie nationalement par EMI.
Avec un nom pareil, le groupe ne s'est jamais pris au sérieux et, pour cette reprise, assez fidèle musicalement à l'originale, ils ont remplacé le tueur psychopathe de David Byrne par un employé traumatisé par son emploi chez Kentucky Fried Chicken, la chaîne fondée par le Colonel Sanders, et un poulet qui essaie d'échapper à son triste sort.
Que ce soit dans la version "gloussée" ou en face B dans la version "bippée" faussement censurée, le remplacement du "Psycho killer, qu'est-ce que c'est ?" de David Byrne par des caquètements de poule et des cocoricos est irrésistible.
Même si ça a dû lui rapporter pas mal d'argent en droits d'auteur, je me dis que ça n'a pas dû être facile pour David Byrne : pendant des annéesjusqu'à Road to nowhere en 1985, les plus grands succès de la galaxie Talking Heads ont été Psycho chicken et la comptine rap bavarde de Tom Tom Club, Wordy rappinghood, qui ne s'en prenait pas directement à lui mais qui peut aussi se lire comme une satire de son style (sans compter que cette chanson a elle aussi un couplet en français).
En France en tout cas, Psycho chicken a été beaucoup plus diffusé que Psycho killer. Même si on emmenait 77 dans nos fêtes, c'est plus souvent le 45 tours à la pochette jaune et bleue qu'on y passait. Et aujourd'hui, vous avez beaucoup plus de chances de tomber sur ce 45 tours des Fools dans un vide-grenier que sur celui des Talking Heads.
Quand ce disque a décollé, la maison de disques a envoyé The Fools en tournée avec The Knack, et effectivement ces deux groupes devaient bien aller ensemble.
Je me souviens avoir écouté l'import de Sold out, le premier album de The Fools, chez A la Clé de Sol à Châlons quand il est sorti en 1980. C'était très mauvais. Certes, il y avait le 45 tours de Psycho chicken en vinyl jaune glissé en plus dans la pochette, mais j'avais déjà acheté le pressage français. Cela n'a pas empêché The Fools de poursuivre son chemin : une formation du groupe tourne encore actuellement.


1 commentaire:

debout a dit…

Dans ce type d'exercice parodique, les Charlots étaient nettement meilleurs quoique non anglophones... quant à "wordy rappinghood", le morceau, peut être (sans doute) composé sur un registre moqueur n'en demeure pas moins un bon titre... tout comme "genius of love"... the Fools aura du mal à aligner deux titres ayant un tant soit peu d'allure.

LinkWithin

Linkwithin