01 janvier 2014

MES GRANDES TROUVAILLES DE CHINE 2013

Allez, un regard en arrière sur les billets 2013 de Vivonzeureux! avant de vraiment attaquer 2014, pour constater que, si la récolte en disques d'occasion n'a pas été remarquable en quantité, la qualité est encore suffisamment présente pour justifier ce billet.
Parmi les tendances de l'année, on constate que l'éclectisme géographique se maintient, avec des disques du Nigéria, de Belgique, d'Israël et de Suisse, et que l'apparition des 78 tours, facilitée par un cadeau bien pratique, un Teppaz, a rendu possible l'écoute de disques de millésimes quasiment antiques, puisqu'on est remonté jusqu'à 1932. A l'inverse, les CD font leur apparition dans ce type de bilan, et ça devrait se confirmer ces prochaines années car les vinyls d'occasion commencent doucement à se raréfier. Autre nouveauté qui devrait perdurer, la sélection d'un disque chiné en ligne. Ce sera toujours plus cher que sur un vide-grenier, et il y a du port à payer, mais c'est quand même un moyen de faire de bonnes affaires.
Rendez-vous dans un an s'il y a matière à !

Un clic sur le titre ou la pochette vous emmènera sur la chronique correspondante.
Les disques sont listés dans l'ordre de leur chronique sur le blog.


Des suisses qui font de la musique cajun avec un son garage !

Oop-pop-a-da ? C'est assez élémentaire pour me faire apprécier un disque classé au rayon jazz.

Un disque d'un groupe kényan édité au Nigéria et vendu neuf au Tchad...!

Comme quoi, avec beaucoup de chance, on peut encore tomber sur un EP rock sixties d'un obscur groupe breton.

La collecte de disques oblige parfois à se cultiver. Il a fallu mener l'enquête, ne serait-ce que pour déchiffrer les inscriptions en hébreu sur ce disque de chansons du Yémen.

Du twist en wallon ! L'occasion de prendre du bon temps et de découvrir le parcours d'Emile Lambert.

Un disque choisi parmi les vingt-cinq d'un excellent lot d'albums antillais. On ne fait pas ce genre de trouvaille tous les dimanches.

Le disque qui m'a fait changer d'avis sur My Life Story.

Qu'il soit filmé par Ernst Lubitsch rend tout de suite Maurice Chevalier plus plaisant. Et que ce disque contiennent deux des chansons de la version tournée en français à Hollywood du film Une heure près de toi (une version du film de 1932 qu'il est désormais à peu près impossible de voir) le rend d'autant plus précieux.

Il faut en acheter des piles de CD récents en soldes pour réussir à découvrir un groupe vraiment réjouissant, comme ce fut le cas avec Golden Boots.

Voilà le disque déniché en ligne. Ca valait le coup pour la qualité et la pureté des chansons, et pour rendre hommage à G.G. Vikey, mort en mai 2013.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin