20 novembre 2011

BOBBY PATTERSON : How do you spell love


Acquis sur un vide-grenier de la Marne vers 2010
Réf : 1700 -- Edité par Calumet en France vers 1972
Support : 45 tours 17 cm
Titres : How do you spell love -/- Right on, Jody

Une pochette quelconque. Un nom à peu près inconnu, Bobby Patterson. Malgré tout, je n'ai pas laissé passer ce disque car ce nom je le connaissais, étant donné que j'ai à la maison depuis une bonne vingtaine d'années un 45 tours de Bobby paru dans la collection Triple Dynamite, éditée par Charly en Angleterre au début des années 1980. Ce disque, Philippe R. l'avait acquis dans des conditions assez rocambolesques à Paris avec plusieurs autres de ces trois-titres (d'où le nom de la collection) et il me l'a revendu à la fin de la même décennie, avec le Barefootin' de Robert Parker, juste avant une bourse aux disques où il s'est séparé d'une partie de sa collection.
Là, il s'agit d'une édition originale française, avec deux titres sortis aux Etats-Unis en 1971 et 1972.
Contrairement à ce que pourrait laisser penser le recto de la pochette, How do you spell love est ici la face A, comme l'indiquent le verso et la rondelle. A l'origine, c'était une face B, mais ce titre a eu pas mal de succès et a été plusieurs fois réédité. Il a notamment été repris en 1982 par les Fabulous Thunderbirds, sur l'album T-Bird rhythm et en face A d'un single qui a eu un certain succès. Sur le disque Charly, ils avaient rajouté la réponse à la question "How do you spell love ?" et c'était plus parlant. La réponse est "M-O-N-E-Y"...! C'est un excellent titre soul-funk, qui me fait pas mal penser à Joe Tex. Et comme il est question d'épeler, on pourrait dire qu'on est à mi-chemin entre le Joe Tex de S.Y.S.L.J.F.M. et celui plus funky de Loose caboose.
Right on, Jody était à l'origine une face A de single. C'est encore un excellent titre, au son plus brut, plus rhythm and blues, avec des cuivres.
On retrouve ces deux chansons sur l'album It's just a matter of time, sorti en 1972, le sommet d'une carrière d'interprète à la discographie assez conséquente, entamée en 1963 avec Walkin' the floor over you sous l'intitulé Robert Pattinson and his Combo. En tant qu'interprète, Bobby Patterson n'a jamais vraiment percé en-dehors de sa région de Dallas mais, comme il est expliqué au verso de la pochette, ce n'était pas sa seule activité dans l'industrie de la musique puisqu'il était auteur, arrangeur, producteur (de Fontella Bass et Roscoe Robinson entre autres) et même chargé de promotion pour son label Paula / Jewel.
De nos jours, Bobby est d'ailleurs toujours actif dans le domaine musical. Il anime une émission de radio pour KKDA-730 AM Soul 73 dans sa ville de Dallas et s'y produit encore régulièrement sur scène, en fin d'année dernière par exemple, et une chronique de concert de 2007 explique qu'il a conservé toute sa pêche.

Plusieurs compilations de Bobby Patterson ont été éditées en CD, mais parmi celles qui sont encore facilement disponibles,  Soul is my music et Taking care of business, je n'en ai pas trouvé qui contienne les deux faces de ce 45 tours.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

C'est sur le même label paula/jewel que john fred a sorti son Judy in disguise. Finalement c'est pas étonnant car Fred bien que blanc jouait r'n'b' du côté de la luoisiane.
Ph

LinkWithin

Linkwithin