11 novembre 2016

WHITE WILLIAMS : Smoke


Acquis chez Human Relief Welfare à Dalston le 16 août 2016
Réf : DS004CDP -- Édité par Double Six en Angleterre en 2008 -- For promotional use only / Not for sale. This promotional CD remains the property of Double Six Records and must be surrendered upon request.
Support : CD 12 cm
10 titres

Après le David Grubbs et le Chain and the Gang, voici un troisième disque tiré du lot que j'ai eu la chance d'acheter cet été, choisi dans un carton pas encore mis en rayon.
Il est nommément édité par Double Six, qui est une filiale de Domino : il vient donc s'ajouter à ma collection de CD promo de ce label, constituée par accrétion ces quinze-vingt dernières années. Je ne me suis pas amusé à les compter, mais avec les Will Oldham, les James Yorkston et tous les autres, je dois bien en avoir une centaine.
Avec ce disque-ci, c'était mal engagé. Le nom du groupe, White Williams et le titre de l'album Smoke sont bateaux. La pochette est à vomir. En plus, dès les premières notes, je me suis rendu compte que les références musicales du groupe sont rétro, ancrées dans l'électro-pop des années 1980.
En temps normal, je fuis ce genre de disque, mais là je me suis rendu compte au fil de l'écoute que j'arrivais à faire abstraction du manque d'originalité de l'ensemble et que j'appréciais la plupart des chansons. Certes, c'est surtout bien fait et agréable, ni révolutionnaire ni renversant, mais c'est déjà pas mal.
Dans l'esprit, surtout à l'écoute de New violence, je trouve qu'on est proche de New Musik, groupe au succès éphémère apparu en 1979.
J'apprécie particulièrement aussi Violator, Headlines et The shadow. Going down a une rythmique électro-pop et sur Route to Palm il y a des des touches de guitare exotique.
Rassemblé autour de Joe Williams, White Williams était un véritable groupe, aussi bien sur disque que sur scène. Ils n'auront sorti que cet album. Depuis, Joe Williams s'est lancé dans le projet Motion Graphics, avec lequel il produit musiques de film, illustrations sonores, et un album, sorti cette année, également chez Domino. J'imagine que c'est dans la lignée de Lice in the rainbow, le seul instrumental de Smoke.

Smoke est en vente chez Domino.






White Williams, Going down, en concert au festival South by Southwest à Austin en 2008.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin