02 février 2018

AMAZING GRACE CHRISTIAN SANCTUARY CHOIR : No condemnation


Acquis chez St Vincent's à Dalston le 20 janvier 2017
Réf : [AMGRACECD001] -- Édité par Amazing Grace Christian Sanctuary Choir en Angleterre probablement dans les années 2010
Support : CD 12 cm
Titres : Gbogbo aye ni o royin re fun olore -- Oluwa mbo Aiye o mi -- Adura mi oni -- Kosi idalebi (No condemnation) -- God is a miracle worker

Sur Kingsland Road à Dalston, il y a à un endroit trois boutiques caritatives à quelques mètres l'une de l'autre. Et, comme quoi on ne peut jamais sûr de rien, à chacun de mes passages c'est dans l'une ou l'autre de ces boutiques que j'ai fait mes meilleurs achats. En 2015, c'est chez Oxfam que j'avais acheté un paquet de CD, dont un de Lambchop, dans leur grand rayon à 1 £ pièce (qui a bien rétréci depuis). En 2016, coup de bol juste à côté chez Human Relief Welfare, où on me propose de faire mon choix dans un carton de disques à 50 pence pas encore mis en rayon : j'en suis ressorti avec une vingtaine de CD, à commencer par un David Grubbs.
Cette année, c'est dans la boutique du St Vincent's Hospice, où j'avais acheté un Raveonettes en 2015, que j'ai trouvé une dizaine de CD à 1 £ les deux, dont des disques de A House ou Death in Vegas. Quand j'y suis tombé sur ce disque de l'Amazing Grace Christian Sanctuary Choir, que je ne connaissais évidemment pas, je l'ai examiné attentivement. Un beau digipack en état neuf, visiblement une auto-production. Clairement, je savais que ce seraient des chants religieux, et je n'aurais sûrement pas pris ce disque s'il avait été plus cher, où si je n'avais pas noté que la plupart des titres des chansons étaient dans une langue africaine (il s'est avéré que c'est du yoruba, une langue parlée notamment au Nigeria).
Dès que j'ai écouté les premières notes de Gbogbo aye ni o royin re fun olore, j'ai su que j'avais bien fait de le prendre : à part quelques notes de synthé qui font un peu peur dans l'intro, c'est de la chanson religieuse, certes, mais surtout de la musique africaine dans un style qui me plaît, avec guitares électriques et percussions. Bon, la greffe est un peu bizarre quand, au bout d'une minute, ils se mettent aussi à chanter Amazing grace, mais ça finit par prendre et la chanson continue son cours, avec des appels et réponses entre les chanteurs principaux et la chorale :


Amazing Grace Christian Sanctuary Choir : Gbogbo aye ni o royin re fun olore.


Avec cinq titres, j'avais pensé acheté un maxi, mais en fait c'est un album de 55 minutes !. Le premier titre dure 9 minutes, et les deux suivants, tous les deux excellents (mon préféré est Adura mi oni, soit C'est ma prière aujourd'hui), durent respectivement 15 et 20 minutes, suffisamment longtemps pour entrer en transe ! Les deux derniers titres, de 5 minutes chacun, sont plus "classiques" : Kosi idalebi (No condemnation) est une belle chanson lente, et God is a miracle worker innove, avec un rappeur et un effet vocoder sur la voix d'un des chanteurs. Une excellente trouvaille !
Ce disque est d'un côté complètement anglais, puisque l'Amazing Grace Christian Sanctuary est situé à Dagenham, dans la banlieue de Londres, et l'enregistrement s'est fait à Stevenage, dans le Hertfordshire. Mais il est tout autant nigérian puisque, outre le chant en yoruba, le Nigeria est le pays où a été fondé la Christ Apostolic Church, à laquelle l'Amazing Grace Christian Sanctuary est affilié.
Il clair que ce disque est assez récent. Je me doute qu'il n'a été distribué que dans la communauté proche du Sanctuaire, mais je m'étonne quand même d'avoir complètement fait chou blanc quand j'ai cherché en ligne des informations à son sujet. Mais ça n'en rend la découverte que plus précieuse.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin