22 octobre 2012

RICKY NELSON : Volume 3


Acquis sur le vide-grenier de Germaine le 26 août 2012
Réf : 27.704 -- Edité par Polydor en France en 1960
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Restless kid -- Old enough to love -/- It's all in the game -- You tear me up

Avant de trouver les disques de Lou Reed et Geraldo La Viny à Germaine, j'avais fait une première emplette intéressante. Oh, mon exemplaire du disque est loin d'être dans un si bon état que celui dont j'ai mis la pochette ci-dessus, mais j'étais quand même bien content d'être tombé dessus. Si l'image du recto est à peu près préservée sur le mien aussi, la pochette est quand même très abimée car elle a pris l'humidité sur un bon quart inférieur droit, et ce qui reste du papier est très fragilisé. En plus, la tranche du bas est complètement ouverte. Quant au disque, il n'est pas rayé mais il y carrément une entaille qui rend impossible d'écouter le début du premier morceau de chaque face.
N'empêche, c'est le tout premier disque de Ricky Nelson que j'achète, et cette pochette, avec une photo de promotion du film Rio Bravo, est très réussie.
Et puis, il y a le premier titre du disque, Restless kid, qui est signé Johnny Cash. Un morceau très court (1'45), tout à fait dans le style Cash, qui avait en fait été composé dans le but d'être intégré à la bande originale du film Rio Bravo : la chanson présente le personnage de Ricky Nelson dans le film. Au bout du compte, elle a été écartée de la BO du film mais s'est retrouvée quelques mois plus tard sur le troisième album de Nelson, Ricky sings again. Les trois autres titres de ce 45 tours sont aussi extraits de cet album. Aucun d'entre eux n'a été édité en single aux Etats-Unis. Cette version par Ricky Nelson est tout à fait honnête, mais elle n'arrive pas à la cheville de la démo originale de Johnny Cash, qui a fini par sortir en 2011 sur la compilation Bootleg, vol. 2 : From memphis to Hollywood.
Les deux titres suivants sont des ballades. Il n'est pas impossible que Françoise Hardy ait beaucoup écouté Old enough to love you. En tout cas , c'est le genre de morceau qui a pu l'inspirer ou qu'elle aurait très bien pu reprendre en français. It's all in the game lui est inférieur et en tout cas ce n'est pas trop ma tasse de thé.
You tear me up est le seul titre rock 'n' roll du lot. C'est un rockabilly léger, avec les Jordanaires aux choeurs et un excellent solo de James Burton. La chanson a été écrite par Baker Knight, qui est aussi l'auteur de Lonesome town, sûrement ma préférée de Ricky Nelson. Elle figurait aussi sur Ricky sings again, mais malheureusement elle a été éditée en France sur un autre EP que celui-ci. J'attends un autre coup de chance pour me la procurer...!


Ricky Nelson, You tear me up, dans l'émission de ses parents The adventures of Ozzie and Harriet qui l'a rendu célébre.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce disque n'est pas sorti en 1960 mais fin 1958 après la sortie du film Rio Bravo

Pol Dodu a dit…

Je ne suis surtout pas un spécialiste de la discographie de Ricky Nelson, mais c'est au minimum janvier 1959, date de la sortie de l'album Ricky sings again et du EP américain (car, s'il n'y a effectivement pas eu de singles US pour ces titres, il y a bien eu un la sortie des 12 titres de l'album en 3 EP.
L'année 1960 pour le pressage français, je l'ai trouvée chez Vinyl Vidi Vici et chez 45 Cat et ça me suffit bien, d'autant que ce n'est pas non plus hyper essentiel comme information.

LinkWithin

Linkwithin