07 janvier 2017

MOUNTAIN MAN : Made the harbor


Offert par Philippe D. à Paris le 3 juillet 2014
Réf : Bellacd246p -- Édité par Bella Union en Europe en 2010 -- This cd is numbered and copy protected - FOR PROMOTIONAL USE ONLY - NOT FOR SALE
Support : CD 12 cm
13 titres

Je continue de picorer les disques promo que Philippe m'a offerts en juillet 2014. Je sais, ça fait plus d'un an et demi maintenant, mais il y en avait vraiment un très gros sac et je préfère prendre mon temps pour les écouter tranquillement (j'approche de la fin du sac...).
Comme à mon habitude, j'ai pris celui-ci pour l'écouter en voiture sans chercher à avoir plus d'informations que celles qui figurent sur la pochette. Le nom du groupe, le titre de l'album et des chansons, le label...
Mountain Man chez Bella Union ? Je m'imaginais un barbu avec sa guitare en bois, le genre de bûcheron lettré diplômé de l'université.
Raté.
Le disque s'ouvre bien avec une guitare en bois, et c'est peut-être bien le seul instrument utilisé sur l'album, mais de barbu, à l'oreille autant que ça puisse se détecter, il ne devait pas y en avoir, au moins parmi les vocalistes du groupe.
Clairement, les voix qu'on entend sont féminines et produisent de superbes harmonies vocales. L'album compte treize titres, mais il ne dure guère plus d'une demie-heure et est d'une grande unité. Ces chansons quasiment a cappella semblent flotter hors du temps. On a l'impression qu'elles auraient pu être enregistrées il y a 150 ans (ou dans 150 ans, on espère). L'ensemble est éthéré, évanescent, et s'inscrit au sens large dans une tradition folk.
Pour l'heure, mes titres préférés sont How'm I doin, Babylon (dont les paroles sont celles du Psaume 137), Buffalo et Animal wings.
A l'écoute j'ai pensé au Little Wings de Light green leaves pour le côté boisé et la fraîcheur. C'était avant que je sache que Mountain Man est un trio constitué d'Amelia Meath, Alexandra Sauser-Monnig et Molly Sarlé, qui s'est rencontré à l'université dans le Vermont et a accompagné Feist en tournée pendant un an et demi, à l'époque où justement Feist a repris le Look at what the light did now de Little Wings.
Il n'est pas sûr du tout qu'il y aura un jour un deuxième album de Mountain Man, sachant que celui-ci a déjà sept ans. Amelia Meath et Molly Sarlé ont participé au projet Bobby, qui a sorti un album en 2011. Amelia Meath est aussi membre du duo Sylvan Esso, dont le deuxième album est annoncé pour 2017
Mais ce n'est pas grave. Qui veut se procurer un grand moment de zen pourra toujours atteindre ce havre qu'est Made the harbor.











2 commentaires:

Anonyme a dit…

excellent c'est vrai. L'air médiéval aussi (babylon) est très bien rendu, une vraie découverte. Quant à Amelia elle devrait être canonisée rien que pour la chanson coffee qu'elle chante sur tiny desk,(la prestation au tiny desk est magistrale, j'aime bcp moins sylvan esso ailleurs) tel quel c'est un des 10 meilleurs moments musicaux passés ces dernières années à écouter des groupes sur le net. Les paroles d'ailleurs de coffee sont aussi excellentes. Enfin revenons à nos moutons cher dodu Mountain man c'est excellent et je vais de ce pas me reposer dans ce havre de paix fut ce un port ou une ville.

Pol Dodu a dit…

Vu le "plouf" sur la pochette du disque commercialisé, je me suis dit que ce havre était sûrement un port...

LinkWithin

Linkwithin