25 mai 2017

ALBERT MARCŒUR ET LE QUATUOR BÉLA : Si oui, oui. Sinon non


Acquis par correspondance chez Label Frères en mars 2017
Réf : [sans] -- Édité par Béla Label & Label Frères en France en 2017
Support : CD 12 cm
9 titres

Cela fait quelques années maintenant que je suis abonné à la Lettre d'Albert Marcœur. La parution est irrégulière (plus d'un an entre la 39e et la plus récente, la 40e), mais c'est toujours un plaisir de la lire. On y trouve des informations sur ses projets, bien sûr, mais aussi des anecdotes, réflexions, coups de gueule...
L'annonce de la parution sur disque d'une collaboration avec un quatuor à cordes avait retenu mon attention, et j'ai encore plus dressé l'oreille quand j'ai écouté un titre chez Culturopoing. Ça m'a décidé à commander le CD illico, et j'en suis bien content car le disque est réjouissant de bout en bout.
Si oui, oui. Sinon non est écrit et composé par Albert Marcoeur, qui chante et joue de la table sonore et des percussions. Le quatuor Béla ne se contente pas de jouer des cordes, puisque trois de ses membres contribuent des voix : des chœurs, mais aussi des effets sonores, comme le son des roulettes de valises ou le bourdonnement des mouches. Chapeau !
A l'origine,il y a un spectacle créé en 2013 au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris dans le cadre du festival La voix est libre, avec apparemment une scénographie particulière, avec Marcœur, ses partitions et quelques accessoires assis à une table au centre de la scène, et les musiciens du quatuor en arc de cercle derrière lui. Des représentations ont lieu régulièrement depuis. La prochaine est prévue le 5 août aux Utopies Festivales de Pisy.
La production du disque a pris un peu de temps, puisque les enregistrements datent de 2015. Il s'ouvre sur une introduction instrumentale de plusieurs minutes, avant qu'Albert Marcœur n'aligne expressions toutes faites et lieux communs, ce qu'il désigne comme des Pirouettes pour des prunes.
J'aime toutes les chansons, je ne vais donc pas les lister une à une, mais toujours est-il que, quel que soit le style des compositions, Marcœur a un style qui lui est propre, qu'on peut retracer dès ses premiers enregistrements il y a plus de quarante ans jusqu'à ces chansons sur Les mouches, les produits d'Entretien ("Y'a plus de papier cul"), l'école libre qui est privée... Outre Les valises à roulettes et Les deux petits vieux, le titre qui a le plus attiré mon attention initialement est La fanfare des Laumes, est un peu à part sur le disque, à la fois parce qu'il contient des échantillons musicaux d'autres disques et parce que les paroles sont issus du témoignage d'un ancien tubiste recueilli par Claude Marcœur.

L'album est en vente chez Label Frères, où l'on peut écouter des extraits de tous les titres, et chez Quatuor Béla, où deux titres sont en écoute intégrale.


Albert Marcoeur & le Quatuor Béla, Les valises à roulettes, lors de la création en 2013 de Si oui, oui. Sinon non pour le festival La voix est libre au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris.


Albert Marcoeur & le Quatuor Béla, Les mouches, en 2014 au Festival Sonic Protest au Cirque Electrique à Paris.


Albert Marcoeur & le Quatuor Béla, Déclaration officielle, en 2014 au Festival Sonic Protest au Cirque Electrique à Paris. Cette chanson, parue à l'origine en 1998 sur M, A, R et cœur comme cœur, ne figure pas sur l'album.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Linkwithin