02 février 2020

THE EAGLES LUPOPO : Nyama kilo moja 4.00


Acquis sur le vide-grenier de Magenta le 13 octobre 2019
Réf : 2C 006-81.152 M -- Édité par Pathé Marconi en France en 1972
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Nyama kilo moja 4.00 -/- Common man ?

Décidément, la brocante de Magenta a vraiment perdu une grande partie de son charme depuis qu'elle se tient au stade plutôt qu'au centre-ville. Il doit aussi y avoir moins de stands, et cette année j'ai bien cru que j'allais en repartir bredouille. Mais à la fin de mon tour j'ai fini par trouver deux 45 tours à 1 € pièce, un disque sympathique mais sans plus du Groupe Creolita, et ce 45 tours de The Eagles Lupopo. Un an plus tôt à un jour près, j'avais acheté à quelques mètres de là un autre 45 tours africain publié par le même label, celui de l'Orchestre Négro-Succès.
Comme souvent, la maison de disques française a tendance à maltraiter ses artistes d'Afrique. Pour la pochette, on ne s'embête pas : à part les titres, c'est strictement la même que celle d'un autre 45 tours sorti quasi en même temps avec la référence catalogue juste avant. Espérons juste que c'est bien une photo du bon groupe, ce qui n'est absolument pas garanti ! Et c'est toujours mieux que le label African avec ses photos interchangeables de bijoux, de coquillages ou de noirs folkloriques.
Plus embêtant, il y a visiblement un problème avec le titre principal : quand j'ai lu "Nyama kilo moja 4.00", je me suis dit "Non, c'est pas possible, ils n'ont pas fait cette connerie !". J'ai alors cherché à le traduire et j'ai appris que, en Swahili, "Nyama kilo moja" signifie "Un kilo de viande". J'ai espéré alors que le "4.00" était le prix d'un kilo de barbaque, mais il faut bien se rendre à l'évidence : la chanson dure pile quatre minutes et, dans toutes les éditions qu'on trouve, elle s'intitule simplement Nyama kilo moja, parfois suivie de sa durée, orthographiée 4.00. Un imbécile chez Pathé n'a juste pas été capable de faire la différence entre le titre de sa chanson et sa durée !
Je ne connaissais pas du tout The Eagles Lupopo. C'est un groupe formé au début des années 1970 par Gabriel Omolo, Nashil Pichen, Peter Tsotsi et Daudi Kabaka, quatre membres de The Equator Sound Band, groupe important des années 1960, associé au studio Equator Sound de Nairobi au Kenya et au label Equator.
Le nom du nouvel ochestre a souvent varié : on les retrouve aussi en tant que The African Eagles, The T.B. Eagles ou The Eagles Band.
Daudi Kabaka en particulier a un parcours intéressant. Dans les années 1960, il a popularisé le "twist africain", dérivé du Benga (regardez pour vous faire une idée ces excellents Tanganyka twist et Mlofa mmoja). Fait rare, un de ses titres de 1966, Helule helule, a été repris en 1968 par le groupe anglais The Tremeloes, qui en a fait un de ses succès en le sortant en 45 tours. Parmi les nombreuses autres versions, il y a celle en français d'Henri Salvador, sous le titre Héloulé en face A de 45 tours en 1968.
La face B n'étant pas la même, je ne suis pas sûr que la publication originale de ce 45 tours en Afrique est celle créditée à Daudi Kakaba & The Eagles sur leur propre label, African Eagles Recording Limited. En tout cas, cette face A a été incluse en ouverture de la compilation Golden Eagles, créditée à African Eagles. L'album était distribué par EMI, c'est sans doute par là que la connexion s'est faite pour une édition française chez Pathé.
Je ne suis pas sûr que Nyama kilo moja s'inscrit dans le style Twist de Daudi Kabaka, mais en tout cas c'est une excellente chanson sur un tempo moyen. J'ai l'impression qu'il y a très peu ou pas de percussions. L'accompagnement principal, avec guitare rythmique, basse et orgue est mixé assez en arrière. Ce sont donc les voix et la guitare électrique qui se retrouvent au premier plan, et l'ensemble est superbe, avec notamment un jeu de guitare très particulier.
En 1976, Daudi Kabaka & the T.B. Eagles ont enregistré un album intitulé Helule helule (édité en France par Playa Sound en tant que Volume 3 de leur collection Kenyafrica !). On y trouve une autre version de Nyama kilo moja, avec des percussions qu'on entend clairement cette fois, et aussi des cuivres, absents de la première version. Le jeu de guitare de Daudi Kabaka reste parfaitement identifiable.
Dans une veine très similaire, la face B Common man ? est également très bien.
Comme souvent avec mes 45 tours africains, j'ai bien l'impression que les deux faces de mon 45 tours n'ont jamais été rééditées en CD.
En tout cas, je veux bien trouver un 45 tours de ce calibre tous les ans à Magenta !

A écouter : The Eagles Lupopo : Nyama kilo moja 4.00.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

ah ben c'est du tout bon, excellent pour le titre phare mais les autres morceaux sont aussi très bien. Dans tous les cas très bonne guitare et chant de grande classe. Bonne pioche encore une fois mister dodu.

LinkWithin

Linkwithin