10 mars 2018

PERE UBU : Waiting for Mary (What are we doing here ?)


Offert par Charlie Dontsurf à Paris le 1er août 2015
Réf : UBUDJ 212 -- Édité par Fontana en Angleterre en 1989 -- Promo copy only - Not for sale
Support : 45 tours 17 cm
Titres : Waiting for Mary (What are we doing here ?) -/- Wine dark sparks -- Flat

Après Elitism for the people (1975-1978), Architecture of language (1979-1982) et Drive, he said (1994-2002), Fire Records va publier prochainement un quatrième et dernier coffret rétrospectif de Pere Ubu, Les haricots sont pas salés, qui couvre la période 1987-1991. Le tout en vinyl uniquement.
J'en étais encore à m'énerver la semaine dernière sur la folie de l'industrie contemporaine du vinyl. Je ne vais pas recommencer aujourd'hui, mais je vois mal l'intérêt de sortir un coffret de 33 tours qui contient trois des albums de la période Fontana (le dernier, Story of my life, est passé à la trappe) et un Lost album qui n'a de perdu que le nom puisque le coffret ne contient aucun inédit, cet album bonus ne comprenant que quatre démos d'un projet d'album abandonné (toutes sorties à l'époque de face B de single), plus d'autres faces B et deux titres qui figuraient sur le CD original de Cloudland, mais avaient été écartés du 33 tours par manque de place.
Il n'empêche, en-dehors d'une poignée de titres essentiels de la première période du groupe, la série d'albums qui va de The tenement year à Ray gun suitcase est ma préférée du groupe, et toute occasion de s'y replonger est bonne.
DU coup, j'ai ressorti ce maxi promo de 1989. En 2015, Charlie Dontsurf (qui anime entre Ubu Dance Party, le site francophone consacré à la musique de Pere Ubu, dont le slogan a longtemps été "Les haricots sont pas salés", qui est le titre d'une chanson cajun, cité dans la chanson Worlds in collision de Pere Ubu), m'avait acheté un exemplaire de ma Discographie personnelle de la New Wave. Comme le livre était lourd et le port cher, on a profité d'un de mes passages à Paris pour s'y retrouver. Et en plus de m'acheter le livre, Charlie m'a fait cadeau de deux disques, dont celui-ci qu'il avait en double. Et quelques minutes plus tard, je tombais sur le beau disque Punk ouvrier chez Parallèles.
Ce maxi est le même que celui qui a été commercialisé, sauf que l'étiquette du rond central est différente et qu'il n'a pas de pochette, ce qui n'est pas grave pour moi car j'ai cette pochette, pas la plus réussie de celles de Pere Ubu, depuis que j'ai acheté le petit 45 tours à sa sortie.
Waiting for Mary est le premier des trois singles qui ont été tirés de l'album Cloudland. C'est dire que le label croyait en son potentiel. Une vidéo, assez réussie, a même été réalisée. Et il y eu de la promotion télé des deux côtés de l'Atlantique, avec même, dans l'émission Night music de David Sanborn, une performance de la chanson en présence de Philip Glass et Loudon Wainwright, avec la participation de Debbie Harry au chant et de David Sanborn au saxophone (!).
En tout cas, énergique et accrocheuse, avec des chœurs sur le refrain entraînant, Waiting for Mary c'est Pere Ubu à son plus accessible, à un moment où ils étaient prêts à faire un minimum de concessions pour obtenir plus de succès. Ça n'a pas suffi, mais ce qui compte pour le fan c'est que, au passage, le groupe n'a perdu ni ses qualités ni son originalité, ce qui est rarement le cas dans ce genre de situation.
En face B, Flat est un autre extrait de Cloudland. Moins pop et avec des couplets parlés, on est dans un style beaucoup plus classique pour Pere Ubu.
Mais, en-dehors de son excellente face A, la perle de ce disque c'est Wine dark sparks, une face B précédemment inédite.
Ce titre a été enregistré après les sessions pour l'album, alors que le clavier Eric Drew Feldman venait de rejoindre le groupe. Comme on s'en rend compte en prononçant le titre à voix haute, c'est un hommage à peine déguisé à Van Dyke Sparks, à qui David Thomas songeait pour produire l'album suivant, sans oser le lui proposer, apparemment.
Malheureusement, je ne vous ai trouvé en ligne que les trente premières secondes de la chanson, mais ça suffira à illustrer mon propos :



En effet, Wine dark sparks est une excellente chanson, qui aurait mérité de figurer sur un album, portée par une petite mélodie jouée au xylophone (ou avec un clavier qui a un son de xylophone). J'ai mis longtemps à mettre le doigt dessus, mais pour moi cette mélodie, c'est le début de celle d'Under my thumb des Rolling Stones. D'où la familiarité, et la frustration car notre cerveau attend la suite de l'air, et même la voix de Jagger. Cette "citation" ne peut être qu'intentionnelle, d'autant que les paroles illustrent littéralement ce qu'on entend : "Baby! Here comes that tune. Oh here comes that tune." ("Chérie ! Voilà cet air"), voire même, vu qu'on a que la moitié du quart de la chanson originale : "Yeah! I oughta know nothing's worth the half of half of what it used to".

L'édition de Cloudland que je vous aurais vivement recommandée, c'est celle de 2007, qui contient des bonus, dont Wine dark sparks, mais elle n'est plus disponible en CD (seulement en fichiers numériques). Mais le single original se trouve facilement d'occasion pour pas cher.




Pere Ubu, Waiting for Mary, en direct en 1989 dans l'émission Night music, présentée par David Sanborn, en présence de Philip Glass et Loudon Wainwright, avec David Sanborn au saxophone et Debbie Harry aux chœurs !
Dans la même émission, Pere Ubu a aussi interprété Breath, et surtout What happened to me, avec David Sanborn et Loudon Wainwright.


Pere Ubu, Breath et Waiting for Mary, en public à la Brixton Academy, le 14 mars 1989.

2 commentaires:

Charlie Dontsurf a dit…

Le coffret a l'avantage de rendre disponible trois disques qui ne le sont plus (sauf d'occasion). Mais, il est dommage que Fire Records ait visiblement abandonné la politique de mise en vente individuelle, en cd et en vinyle, de chacun des albums. Ils ne l'ont fait que pour les deux premiers coffrets, ceux qui couvrent la période historique. Chacun y trouvait son compte. Pere Ubu est en tournée européenne du 19 mai au 2 juin. Pas de concert en France. Peut être cet automne

C a dit…

La Moon Unit de Pere Ubu en concert le 8 décembre à Montreuil (93)

LinkWithin

Linkwithin